1 min de lecture Coronavirus France

Coronavirus : "Nous sommes dans une forme de troisième vague", décrit Castex

Face aux députés, le Premier ministre a évoqué la situation épidémique et a parlé d'une troisième vague, caractérisée par les variants du SarS-COV2.

Jean Castex lors d'une conférence de presse le 14 janvier 2021
Jean Castex lors d'une conférence de presse le 14 janvier 2021 Crédit : THOMAS COEX / POOL / AFP
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
Journaliste RTL

"L'épidémie joue les prolongations". Un an après le premier confinement, Jean Castex répondait aux questions des députés ce mardi 16 mars et revenait sur les ravages de la pandémie sur tous les plans. Il a également relevé que la crise sanitaire n'était pas finie. "Nous sommes dans ce qui ressemble à une forme de troisième vague", à même lâché le Premier ministre. Le terme, qui n'était pas encore utilisé en public, révèle que les autorités voient la lutte compliquée par l'apparition des mutations du virus. 

En effet, cette troisième vague est "caractérisée par des variants nombreux", a ainsi ajouté Jean Castex devant la représentation nationale. Face à ces menaces, la stratégie gouvernementale reste axée sur la vaccination à grande échelle. "C'est la vaccination massive, même si elle doit être d'abord ciblée, qui nous permettra d'en sortir", a assuré le chef du gouvernement. 

Par ailleurs, Jean Castex a martelé les consignes sanitaires mises en place depuis l'apparition de l'épidémie. "Nous devons plus que jamais respecter les gestes élémentaires qui depuis un an constituent une garantie solidaire", rappelle-t-il. L'appel aux tests en cas de symptômes a également été lancé. Jean Castex a également défendu la stratégie territorialisée du gouvernement, et a indiqué qu'elle allait continuer. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Gouvernement Jean Castex
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants