1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Les infos de 18h - AstraZeneca : quel protocole pour les primo-vaccinés de moins de 55 ans ?
2 min de lecture

Les infos de 18h - AstraZeneca : quel protocole pour les primo-vaccinés de moins de 55 ans ?

Près de 533.000 Français, âgés de moins de 55 ans, ont reçu une première dose d'AstraZeneca, désormais ils sont contraints de recevoir une seconde dose d'un autre vaccin.

Flacons de vaccin AstraZeneca (illustration).
Flacons de vaccin AstraZeneca (illustration).
Crédit : CHRISTOF STACHE / AFP
Le journal de 18h du 9 avril 2021
16:21
Odile Pouget

Le vaccin AstraZeneca continue de poser problème. Avant qu'il ne soit interdit aux moins de 55 ans, près de 533.000 Français de cette tranche d'âge y avaient eu recours pour une première injection. Pour la deuxième dose, il faudra un autre sérum, Pfizer ou Moderna par exemple. Les autorités se veulent rassurantes sur le protocole.

Aucune raison de craindre des effets secondaires particuliers avec le fait de changer de vaccin, assure la Haute Autorité de Santé. Quant à la réponse immunitaire, elle devrait être très bonne avec ce type de schéma vaccinal mixte. C'est en tout cas ce que montrent des études essentiellement effectuées chez l'animal dans le cadre de recherches pour d'autres vaccins, tels le VIH ou Ebola. Il n'y a pas encore d'essais cliniques de grande ampleur réalisés sur l'homme.

Les personnes concernées, les moins de 55 ans, vont devoir s'adresser directement à un centre de vaccination, ou demander à ceux qui les ont vaccinées de s'occuper de leur  rendez vous. Les autorités sanitaires planchent sur le sujet. Les premières injections avec AstraZeneca remontant au 8 février, les deuxièmes doses devant intervenir 12 semaines plus tard, elles ont encore un tout petit peu de temps.

À écouter également dans ce journal

Famille royale - Le prince Philip, époux d'Elizabeth II, est mort ce vendredi 9 avril à l'âge de 99 ans. Le Premier Ministre Boris Johnson salue sa vie et son travail "extraordinaires".

À lire aussi

Vacances scolaires - Après quatre jours de cours à la maison, rythmés par les dysfonctionnements des plateformes de cours à distance, les élèves sont en vacances pour deux semaines. Une forme de soulagement pour les parents.

Météo - La vague de froid qui a sévi en France cette semaine a causé des ravages chez les agriculteurs. Le gouvernement va activer le régime de calamité agricole.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/