1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Les infos de 12h30 - Coronavirus : tout comprendre à la vaccination avec AstraZeneca
2 min de lecture

Les infos de 12h30 - Coronavirus : tout comprendre à la vaccination avec AstraZeneca

Malgré son parcours chaotique, le vaccin d'AstraZeneca est jugé "sûr et efficace" par l'Agence européenne du médicament, qui assure que le bénéfice l'emporte très largement sur le risque.

Flacons de vaccin AstraZeneca (illustration).
Flacons de vaccin AstraZeneca (illustration).
Crédit : CHRISTOF STACHE / AFP
RTL Midi du 09 avril 2021
27:21
RTL Midi du 09 avril 2021
27:21
Odile Pouget
Animateur

Les règles changent à nouveau pour le vaccin AstraZeneca : 533.000 personnes âgées de moins de 55 ans, en particulier les soignants qui avaient déjà reçu une première dose, recevront une deuxième dose avec un autre vaccin, celui de Pfizer ou Moderna.

Le parcours de ce vaccin qui, sur le papier, a tout pour plaire : peu couteux, facile à stocker, est un peu chaotique. Juste après son autorisation de mise sur le marché début février, il était réservé en France aux moins de 65 ans, faute de données sur son efficacité chez les plus âgés. Un mois plus tard, son utilisation était élargie à tous les âges. Mi-mars, coup de théâtre : le vaccin est suspendu quelques jours, après les signalements en Europe de cas graves de formation de caillots sanguins

Des cas extrêmement rares en France avec six cas pour plus d'un million d'injections. Jeudi, l'Agence européenne du médicament confirme qu'il y a bien un lien, toutefois, pour elle, le vaccin reste sûr et efficace avec un bénéfice qui l'emporte très largement sur le risque. Cela n'empêche pas chaque pays d'avoir sa propre stratégie.

Le Danemark et la Norvège maintiennent la suspension d'AstraZeneca, la Grande-Bretagne le recommande au plus de 30 ansl'Italie et l'Espagne au plus de 60 ans. Enfin, la Belgique est sur la même ligne que la France et le recommande au plus de 55 ans.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi

Vacances de Pâques - Les vacances scolaires de printemps débuteront dans quelques heures pour les trois zones. Des vacances qui une fois de plus sont sous la contrainte du coronavirus et qui devront se dérouler dans la limite des 10 kilomètres autour du domicile.

Coronavirus - Encore trois semaines de semi-confinement. Le pic sanitaire n'est pas encore atteint a expliqué sur RTL le ministre de la Santé Olivier Véran. Toutefois, les chiffres se stabilisent. 


Faits divers - Braquage au palace : le célébrissime hôtel George V, près de l'Avenue des Champs-Élysées à Paris, a été pris pour cible par deux individus armés. Ils sont repartis avec 100.000 de bijoux

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/