2 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : quels sont les effets secondaires les plus courants des vaccins ?

L'Agence nationale de sécurité du médicament a publié mardi 6 avril trois fiches techniques sur les effets secondaires de Pfizer-BioNTech, Moderna et AstraZeneca.

Une personne en train de se faire vacciner contre la Covid-19 (illustration).
Une personne en train de se faire vacciner contre la Covid-19 (illustration). Crédit : VALERY HACHE / AFP
Florine Boukhelifa Journaliste

Symptômes divers et variés, infections longues, séquelles physiques et psychologiques.... Plus d'un an après le début de la pandémie, le coronavirus n'a pas encore dévoilé tous ses secrets. Une nouvelle étude, parue cette semaine dans The Lancet Psychiatry, révèle qu'un malade sur trois développe des troubles neurologiques ou psychologiques, alertant ainsi sur la nécessité d'un suivi sur le long terme.

Pour lutter contre les infections au coronavirus et ses nombreuses conséquences, la majorité des pays du globe compte désormais sur la vaccination massive des populations. Néanmoins, les polémiques entourant certains vaccins, notamment celui d'AstraZeneca, pourraient ralentir le processus, avec moins de candidats désireux de recevoir une injection. Un dossier publié le mardi 6 avril sur le site de l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), pourrait désormais permettre à certains de se lancer.

À l'aide de trois fiches techniques correspondant chacune à un des vaccins utilisés en France, l'ANSM a répertorié les différents effets secondaires. Le premier, commun à Pfizer, Moderna et AstraZeneca, est la réaction anaphylactique, nécessitant une surveillance d'au moins quinze minutes après injection et sur laquelle l'organisme alerte en tête de ses documents. Ces effets sont ensuite classés par ordre d'importance : très fréquents, fréquents, peu fréquents et rares.

À chaque vaccin son effet secondaire particulier

Peu importe le vaccin utilisé, la personne ayant reçu l'injection peut souffrir de maux de tête, de fièvre, de nausées ou encore de fatigue. Ces symptômes, qui surviennent chez au moins une personne sur dix, disparaissent "quelques jours après l'injection", écrit l'ASNM.

À lire aussi
santé
Coronavirus : "Il faut faire plus" face au variant brésilien, estime le Pr Salomon

"Quelques jours après l'injection", une personne vaccinées avec Moderna peut développer de la fièvre ou encore des vomissements. Il s'agit de symptômes "fréquents" chez au moins un vacciné sur cent. Le vaccin de Pfizer entraîne quant à lui des nausées, et des éruptions cutanées ont été observées avec le sérum d'AstraZeneca.

Les effets indésirables les moins fréquents, mais souvent les plus graves, apparaissent chez au moins une personne vaccinée sur 1.000 : du côté de Moderna, ce sont trois cas de paralysie faciale de Bell qui ont été diagnostiqués lors des essais cliniques. Cet effet secondaire peut également intervenir avec le sérum de Pfizer, mais plus rarement, dans au moins un "rare" cas sur 10.000. 

Enfin, des effets secondaires "extrêmement rares" peuvent survenir avec le vaccin AstraZeneca. Celui-ci avait provoqué des thromboses veineuses chez certains vaccinés, entraînant plusieurs décès.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Épidémie Santé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants