1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Les infos de 12h30 - Déconfinement : comment ont été prises les décisions ?
2 min de lecture

Les infos de 12h30 - Déconfinement : comment ont été prises les décisions ?

Si Emmanuel Macron était favorable à la réouverture des lieux de culture, c'est le Premier ministre Jean Castex qui a été le plus intraitable dans la négociation, avec une ligne sanitaire très ferme.

Jean Castex, le 9 décembre 2020
Jean Castex, le 9 décembre 2020
Crédit : CHARLES PLATIAU / POOL / AFP
RTL Midi du 11 décembre 2020
25:01
RTL Midi du 11 décembre 2020
25:01
Vincent Derosier - édité par Marie Gingault

La deuxième étape du déconfinement n'aura donc pas lieu mardi. Pas comme Emmanuel Macron l'avait envisagé. Il faut dire que le chiffre des contaminations repart à la hausse. On est loin des moins de 5.000 par jour. Au risque de faire des mécontents, l'exécutif a eu beaucoup de mal à trancher.

Emmanuel Macron a longuement hésité, jusqu'à la dernière minute, avant d'arrêter ses arbitrages. Mercredi matin en Conseil de défense, le président était favorable à la réouverture des lieux de culture, mais les choses ont évolué au cours du dîner entre le président et le Premier ministre mercredi soir. En fait, c'est Jean Castex qui a été le plus intraitable dans la négociation avec une ligne sanitaire très ferme. "Pas question de mettre en danger la vie des Français pour aller au théâtre ou au cinéma", a-t-il plaidé, lui qui a si mal vécu les critiques après le 1er déconfinement.

Le Premier ministre a mis en avant des exemples de pays étrangers où les contraintes sont fortes, comme en Italie. En petit comité, le chef du gouvernement, a expliqué que les Français ne lui pardonneraient pas un quelconque relâchement dans la période, même s'il y a eu un débat vif au sein du gouvernement sur la date du 31 décembre. Bruno Le Maire ou même Olivier Véran étaient sur une ligne plus souple, pour que le Nouvel An soit traité de la même façon que le réveillon du 24 décembre. 

À écouter également dans ce journal :

Vaccin Sanofi - Un retard qui risque de coûter cher. Le vaccin des laboratoires Sanofi et GSK ne sera prêt que dans un an, tandis que les concurrents démarrent leurs campagnes de vaccination.
Mediapro - Cette fois c'est décidé, la Ligue du football professionnel français met fin au contrat avec Mediapro. Le groupe sino-espagnol avait refusé de payer les échéances d'octobre et de décembre. 

À écouter aussi


Trafic de vin -  Un réseau de braqueurs a été démantelé dans le Bordelais. Seuls de très grands crus étaient emportés pour la revente. Le butin s'élève à près de 5 millions d'euros. 25 personnes sont actuellement en garde à vue.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/