1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Coronavirus : pourquoi la deuxième vague n'est pas encore terminée
1 min de lecture

Coronavirus : pourquoi la deuxième vague n'est pas encore terminée

La baisse du nombre de contaminations s'est enrayée. La deuxième vague de Covid-19 semble loin d'être terminée.

Un homme fait un test PCR de détection du coronavirus à Laval
Un homme fait un test PCR de détection du coronavirus à Laval
Crédit : JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
Coronavirus : pourquoi la deuxième vague n'est pas encore terminée
01:41
Odile Pouget - édité par Valentin Deleforterie

Avec 11 000 nouveaux cas par jour, plus du double de ce qui était espéré, les courbes ne baissent plus. Il y a un réel risque de reprise de l'épidémie. Plusieurs facteurs expliquent ce tableau assez sombre.

Un relâchement collectif, un brassage plus important de la population depuis les réouvertures, ou encore la chute des températures, qui favorise la circulation du virus. Le nombre d'hospitalisations recule beaucoup moins ces derniers jours, ce qui inquiète le ministre de la Santé Olivier Véran.

"Il y a un nouveau Français hospitalisé toutes les minutes en raison d'une maladie à Covid. Les réanimations ensuite : si nous sommes passés sous la barre des 3 000, là aussi le rythme de la baisse est assez lent. Ces dernières 24 heures, un malade a été placé d'urgence en réanimation toutes les sept minutes", a-t-il indiqué jeudi.

Autre signe qui montre bien que la deuxième vague n'est pas terminée : les transferts de malades reprennent cette semaine pour évacuer en particulier des patients de la région Bourgogne-Franche-Comté dont les services de réanimation sont saturés.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/