1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les infos de 5h - Confinement : le monde de la culture déplore les annonces de Castex
1 min de lecture

Les infos de 5h - Confinement : le monde de la culture déplore les annonces de Castex

Le Premier ministre a annoncé jeudi qu'il faudra encore patienter avant de retrouver les musées, cinémas et théâtres. Le monde de la culture ne saisit pas les arguments du gouvernement.

Jean Castex, à l'Assemblée le 24 novembre 2020
Jean Castex, à l'Assemblée le 24 novembre 2020
Crédit : Anne-Christine POUJOULAT / AFP
Les infos de 5h - Confinement : le monde de la culture déplore les annonces de Castex
07:12
Le journal RTL de 5h du 11 décembre 2020
07:12
Stéphane Boudsocq - édité par Valentin Deleforterie

Jeudi 10 décembre, le Premier ministre Jean Castex a annoncé que les cinémas, musées, théâtres resteraient fermés trois semaines supplémentaires en raison de la situation épidémique en France.

Une mesure difficilement concevable pour le monde de la culture. "C'est vraiment incompréhensible. La culture est la seule à payer. Pourquoi ? On ne sait pas", déplore Richard Patry, le président de la Fédération nationale des cinémas français.

"Avec quels films on va rouvrir le 7 janvier ?", s'interroge l'exploitant de salles de cinéma, qui pointe les conséquences inévitables de la décision du gouvernement. "Pendant ces fêtes, de toute façon, les gens ne vont pas pouvoir se déplacer", souligne-t-il.

"Au moins, à côté de chez eux, il y avait une salle qui était prête à les accueillir avec de magnifiques films. Et puis voilà, on met tout ça à la poubelle. C'est consternant", conclut Richard Patry.

À écouter également dans le journal

À lire aussi

Affaire des écoutes - L'ancien président de la République Nicolas Sarkozy sera fixé sur son sort le 1er mars prochain, dans le cadre du procès de l'affaire des écoutes. Quatre ans de prison, dont deux ferme, ont été demandés.

Union EuropéenneUn accord a été trouvé lors du Sommet des 27, jeudi soir, concernant le plan de relance européen. La Pologne et la Hongrie ont accepté de signer le texte après avoir protesté pendant plusieurs semaines.

Prévention routière - La campagne de Noël de la Sécurité routière démarre mardi. Cette année, il n'y aura pas d'images choc mais des moments ordinaires de la vie quotidienne dont les clips souligneront la fragilité.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/