1. Accueil
  2. Actu
  3. Débats et société
  4. Fêtes de fin d'année : pourquoi Noël est exempté de couvre-feu et pas le 31 ?

Fêtes de fin d'année : pourquoi Noël est exempté de couvre-feu et pas le 31 ?

Jean Castex a dévoilé les mesures sanitaires pour les fêtes de fin d'année, avec un couvre-feu en place sauf pour le réveillon de Noël.

Des biscuits de Noël (illustration).
Des biscuits de Noël (illustration).
Crédit : LEON NEAL / AFP
Ryad Ouslimani
Journaliste

Le gouvernement a marché sur des œufs ses derniers jours, au fur et à mesure que la date du 15 décembre approchait. En effet, annoncée comme étant la date du début de la phase 2 du déconfinement, elle devait desserrer l'étreinte des mesures sanitaires sur la vie de la population, à condition d'atteindre certains objectifs en terme de recul de l'épidémie de coronavirus. 

Mais les caps ne seront pas atteints, et lors de sa conférence de presse de jeudi 10 décembre, le Premier ministre a dévoilé des mesures alternatives, mêlant libertés retrouvées et certaines obligations à respecter. Parmi elles, on retrouve un couvre-feu qui entrera en vigueur dès le 15 décembre, à partir de 20h. Cette mesure vise à limiter les rassemblements festifs, vecteurs de transmission de la Covid-19. 

Néanmoins, Jean Castex a émis une exception à cette restriction : le réveillon de Noël. En effet, le 24 décembre sera exempté de couvre-feu, et pour une raison simple. Noël "occupe une place à part", a concédé le Premier ministre. Les rassemblements familiaux pourront donc avoir lieu, mais le nombre de 6 adultes par table reste très recommandé. 

Mais une semaine plus tard, la donne aura changé. Entre 20 heures et 6 heures, "on ne pourra pas circuler" le soir du Nouvel an, a indique Jean Castex. Il sera possible d'inviter des amis à dormir, mais le but est "de limiter les contacts". "La meilleure manière de célébrer 2021 c'est de se donner collectivement les moyens de passer une année plus normale, moins dure que 2020. C'est d'être responsable", a de son côté expliqué Olivier Véran. Pour faire respecter le couvre-feu, Gérald Darmanin a indiqué que 100.000 policiers et gendarmes seront déployés

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/