1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Les infos de 12h30 - Coronavirus : quels sont les 28 départements où l'épidémie recule ?
3 min de lecture

Les infos de 12h30 - Coronavirus : quels sont les 28 départements où l'épidémie recule ?

La baisse la plus flagrante est dans les Pyrénées-Orientales où le taux d'incidence est passé de 636 à 558 en seulement quelques jours.

Des personnes qui portent un masque à Argeles-sur-Mer, près de Perpignan, le 22 juillet 2020
Des personnes qui portent un masque à Argeles-sur-Mer, près de Perpignan, le 22 juillet 2020
Crédit : RAYMOND ROIG / AFP
RTL Midi du 03 août 2021
35:25
RTL Midi du 03 août 2021
35:25
Sophie Joussellin - édité par Marie Gingault

Une bonne nouvelle ce mardi, à prendre toutefois avec des pincettes : l'épidémie de coronavirus baisse dans 28 départements. Selon les chiffres issus de Santé Publique France, dans ces départements, le pic est passé. 

La baisse la plus remarquable est dans les Pyrénées-Orientales. Le taux incidence, c'est-à-dire le nombre de personnes contaminées pour 100.000 habitants, même s'il est encore très élevé, est passé en quelques jours de 636 à 558. Il s'accompagne d'une baisse du taux de positivité de 1,5 point.

La décrue semble aussi amorcée en Charente-Maritime, en Gironde, dans les Landes, en Loire-Atlantique, et même à Paris. C'est la conjonction de plusieurs facteurs qui expliquerait cette décrue. À savoir, la vaccination, le retour du port du masque et pour les Pyrénées-Orientales la fermeture à 23 heures des restaurants ainsi que celle des boîtes de nuit en Catalogne voisine.

Toutefois, cette tendance n'est pas généralisée. Sur la Côte-d'Azur par exemple, l'incidence continue de grimper, notamment dans le Var et le Vaucluse. Sur le plan national, la hausse des nouvelles contaminations se poursuit, mais ralentit. Ça augmente, mais moins vite.  Le taux d'incidence, qui avait doublé en 5 jours à la mi-juillet, a augmenté ces derniers jours de 20%. Reste à savoir si cette courbe va enfin s'infléchir dans les jours à venir au niveau national, signe d'une décrue de la 4ème vague. Et si baisse il y a, elle ne sera pas sensible dans les hôpitaux avant plusieurs semaines.

À écouter également dans ce journal :

À lire aussi

Emploi - Il n'y aura pas d'usine de vélos Mercier à Revin. La population manifeste ce matin contre le retrait du projet de relocalisation des cycles Mercier. Toutefois, Bercy veut toujours financer les réindustrialisations de cette zone sinistrée. 


Don de sang - L'été on vous le répète, l'établissement français du sang manque de 15.000 poches au niveau national. Pour mobiliser les Français et les inciter à donner, des collectes sont organisées dans des musées, comme au centre Pompidou-Metz.

Liban - "Mais où est l'argent ?" : un an après l'explosion de Beyrouth, les promesses d'Emmanuel Macron restent vaines. Les habitants sont dubitatifs quant à une aide française. "Aider ce serait vraiment de mettre la pression sur nos hommes politiques", dit l'un d'entre eux.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/