1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Vacances estivales : "On revit", confient les touristes sur la Côte d'Azur
3 min de lecture

Vacances estivales : "On revit", confient les touristes sur la Côte d'Azur

La Côte d'Azur reste un lieu privilégié par les touristes pour leurs vacances estivales. Alors que l'épidémie de la Covid-19 reste présente dans les esprits, chacun compte bien profiter de son séjour.

Le thermomètre indique 30 degré sur la Côte d'Azur
Le thermomètre indique 30 degré sur la Côte d'Azur
Crédit : Julien Fautrat
Vacances : la Côte d'Azur, un endroit prisé par les touristes pour se ressourcer
07:52
Vacances : la Côte d'Azur, un endroit prisé par les touristes pour se ressourcer
07:52
Julien Fautrat - édité par Julien Vattaire

Ce week-end marque le vrai coup d'envoi de la saison estivale. Pour prendre le pouls de la saison touristique, direction la Côte d'Azur, plus précisément un quartier de Saint-Raphaël, Agay, une petite station balnéaire. 

Devant une rade, l'une des plus belles de la Côte d'Azur, se trouve une plage de sable fin abritée du vent. Sur place, Alain, 56 ans, lyonnais est contemplatif. Les enfants vaguent de leurs côtés. Lui, maillot de bain, casquette, a le regard tourné vers l'horizon : "Il faut profiter du moment tel qu'il est. De plus en plus, avec les deux années que l'on vient de vivre, on se dit que le bon moment, lorsqu'il est là, il faut en profiter tout de suite. Dans huit jours, un mois, un an, on verra ce qu'il se passera", indique-t-il. 

Devant le massif de l'Esterel, qui impose sa roche rouge et sa végétation variée, Fatih profite de ses vacances sur la Côte d'Azur jusqu'à samedi : "On est en train de se soulager de toute cette frustration que l'on a eu pendant quasiment plus d'un an et demi", affirme le toulousain. "On reprend la vie normalement. On est des privilégiés car le temps n'est pas très avantageux sur le reste de la France. On revit. Sincèrement, vive la France et vive la Côte-d'Azur."

Le virus n'a pas totalement disparu. Il est toujours dans les esprits. Sur place, certains évoquent la vaccination ou le risque d'une quatrième vague tandis que d'autres se forcent à reprendre la vie d'avant Covid-19.

Un vent de liberté souffle sur la Côte d'Azur

À lire aussi

À Agay Soleil, un camping, la situation est idéale. Pour y parvenir, il suffit de monter quatre marches depuis la plage. Selon Sylvie, la patronne des lieux, les touristes cherchent d'abord à penser à autre chose : "On est au grand air. On a mis en place les gestes barrières au niveau de la réception, des sanitaires. Les gens qui arrivent sont souvent masqués. De ce côté-là, il n'y a pas de soucis. Bon après, lorsqu'ils sont sur place, sur la plage, pour circuler dans les allées, ils sont quand même plus relaxes."

Dans les allées du camping, Patrick et son ami Denis sont ravis de passer "plus ou moins toute la journée" en tenue légère, c'est à dire "torse nu, en maillot de bain". "Moi et ma femme, tous les matins, on prend le petit Zodiac pour aller faire une heure en mer. On ne s'est jamais posé la question de ne pas sortir, mais on prend les précautions élémentaires et obligatoires", affirme Patrick. 

"Franchement, au camping, on a sa place, son propre espace. On peut garder nos distances. Je ne pense plus qu'à profiter à fond. Vous voyez comment l'eau est belle. Ça fait trop longtemps que je ne suis pas parti en vacances. Je veux juste que ce soit super", se réjouit de son côté Denis, un allemand. 

Des économies dépensées sur place

Les touristes présents sur la Côte d'Azur ont la volonté de dépenser leurs économies cet été.
S'il y a un endroit qui est le symbole de ça, c'est bien le restaurant de plage. Au Club Agathos, avec près de 80 couverts, le lieu est plein midi et soir. Laurent, le patron, n'avait jamais autant travaillé : "Les gens ont un désir de sortir, de s'évader. Avec tous mes confrères, on s'aperçoit qu'on travaille. Depuis que l'on a rouvert, ça ne s'arrête pas. C'est complet midi et soir. Les réservations se font sur une semaine voire même deux semaines parfois."

Les touristes affichent une volonté de sortir de chez eux, être dehors, sous le soleil, boire et manger. L'été 2021 est résumé par Rachel et Daniel, deux touristes venus de Reims. Ils n'ont plus aucune limite : "C'est la libération. On ne compte plus. Tant pis, on verra bien. Si ça se trouve, on sera reconfinés. On ne sait pas ce que vont nous réserver les prochains jours donc on profite au maximum. Le cadre, la température, le climat, le ciel bleu.. on ne sait même plus si on va repartir."

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/