2 min de lecture Coronavirus France

Les infos de 12h30 - Coronavirus : à Lyon, COVIDAir révolutionne le dépistage

Pour savoir si vous êtes positif au coronavirus, il vous suffit de souffler. Sur le même principe que les éthylotests, COVIDAir permet un dépistage, massif, rapide et non invasif.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
RTL Midi du 29 avril 2021 Crédit Image : JEFF PACHOUD / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
RTL Midi -  Christelle Rebière
Christelle Rebière édité par Marie Gingault

Pour accompagner la réouverture progressive, par exemple des salles de concert, un outil s'annonce prometteur. Il s'appelle COVIDAir et est actuellement expérimenté dans le quartier de Gerland à Lyon. Pour savoir si l'on est positif au Covid-19, il suffit de souffler dans un ballon. 

En effet, c'est le même principe que l'éthylotest, à une nuance près : la machine. Le prototype a l'envergure d'un frigo, mais l'utilisation est simple, il suffit de souffler une dizaine de secondes. "Vous allez inspirer profondément, baisser votre masque, souffler dans l'embout. Le but ça va être de souffler de manière continue, jusqu'à ce que vous n'ayez plus d'air dans les poumons", explique la professionnelle en charge de tests. "Ça fait trois fois que je me fais tester, au bout d'un moment ça fait un peu mal et là je trouve que c'est une bonne alternative, c'est plus agréable", témoigne une jeune femme. 

En deux minutes on a le résultat : rapide, pratique et pas invasif comme un test PCR. À terme, cette machine pourra tester massivement et rapidement, ce qui ouvre de belles perspectives, selon Christian George du CNRS, chef du projet COVIDAir : "On pourrait avoir ce genre d'instrument dans les hôpitaux, à l'entrée des Urgences, dans les endroits comme les aéroports, les salles de spectacle, stades de foot, par exemple. Des endroits où l'on peut faire ce genre d'analyse relativement simplement, parce que ce sera probablement totalement automatisé", explique le chef du projet COVIDAir, qui précise que cela ne prend que "quelques secondes. Le temps d'une expiration, il n'en faut pas plus".

La phase expérimentale pourrait encore durer quelques semaines. Les premiers résultats donnent une fiabilité équivalente aux tests PCR

À écouter également dans ce journal :

À lire aussi
Rhône
Lyon : un tag de menaces aux policiers évoquant Éric Masson découvert

Vaccination - Et si on vaccinait les plus jeunes, les adolescents chez qui le virus circule et qui sont souvent asymptomatiques ? Le laboratoire BioNTech va déposer une demande d'autorisation auprès de l'Union Européenne pour vacciner les 12-15 ans.

Tribune de militaires - Le Général Lecointre demande des sanctions, pouvant aller jusqu'à la radiation contre les militaires signataires de la tribune parue dans Valeurs Actuelles à propos du délitement de la France. 


Coronavirus - Nouveau triste record en Inde avec 380.000 nouvelles contaminations en 24 heures et 3.645 décèsL'Europe a pour sa part franchi mercredi le seuil des 50 millions de contaminations. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Épidémie Santé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants