1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Les infos de 12h30 - Coronavirus : de nouvelles mesures pour faire face aux variants
2 min de lecture

Les infos de 12h30 - Coronavirus : de nouvelles mesures pour faire face aux variants

Tout test positif devra faire l'objet d'une analyse complémentaire, grâce à une PCR de criblage. Celle-ci permettra de savoir si la personne est contaminée par un variant.

Un patient en consultation dans une unité de soins spéciale pour les malades du coronavirus (illustration).
Un patient en consultation dans une unité de soins spéciale pour les malades du coronavirus (illustration).
Crédit : Go Nakamura / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
RTL Midi du 08 février 2021
27:16
RTL Midi du 08 février 2021
27:16
Sophie Aurenche - édité par Marie Gingault

Les variants du coronavirus sont plus surveillés que jamais. Ils risquent de devenir majoritaires dans notre pays au début du mois de mars si l'on en croit Arnaud Fontanet, membre du Conseil scientifique. La Direction Générale de la Santé a même envoyé une note urgente hier avec de nouvelles règles pour endiguer la propagation des variants sud-africain et brésilien. 

Premier changement : tout test positif, qu'il soit antigénique, rapide ou PCR, doit faire l'objet d'une analyse complémentaire, grâce à une PCR de criblage, qui cette fois repère les mutations. L'objectif est de vérifier s'il s'agit d'un variant.

Ensuite, les règles d'isolement et de cas contact sont renforcées. Pour l'isolement, il passe de sept à dix jours sans aucun contact, pour les personnes contaminées par le variant brésilien ou sud-africain. De plus, pour pouvoir retourner travailler ou pour sortir de chez vous, il est désormais obligé de fournir un test négatif et même sans symptômes cela peut prendre plusieurs jours voire semaines. Des visites à domicile d'infirmiers libéraux seront systématiquement proposées pour évaluer la situation.

Pour les cas contacts, ils devront prévenir leurs propres cas contacts qu'ils ont été exposés aux variants brésilien ou sud-africain, faire un test tout de suite et pour tout le monde, prendre des précautions maximales : masque chirurgical ou en tissu de niveau 1, télétravail, réduction des contacts et test aux premiers symptômes.

À lire aussi

Concernant les établissements scolaires, il y a également une nouvelle règle en vigueur. Si un parent est positif au variant sud-africain, toute la classe de son enfant doit alors fermer, même s'il n'a pas été en contact avec les enfants. Sur les 20.000 contaminations quotidiennes, on pense que les variants brésilien et sud-africain représentent environ une dizaine de cas par jour. 

À écouter également dans ce journal :

Vaccination - Olivier Véran nous offre l'image du jour, tout en communication. Le ministre de la Santé a reçu une première dose du vaccin AstraZeneca au moment même où l'OMS s'interroge sur l'efficacité de ce dernier face au variant sud-africain. 


Toulouse - À 88 ans, Roland est dos au mur : des squatteurs ont investi sa maison. L'octogénaire devait vendre son logement afin de payer sa place en Ehpad, et d'ainsi retrouver son épouse.

Sport - Après neuf mois de recherches et d'essais, les sportifs auront enfin droit à un masque spécial pour faciliter la pratique de leur activité. Ce dernier leur permettra de respirer sans gêne pendant l'effort. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/