1 min de lecture Social

Italie : 52 salariés de Carrefour licenciés sur WhatsApp

VU DANS LA PRESSE - Un directeur de magasin Carrefour, en Italie, a licencié 52 salariés via un message sur WhatsApp. Le magasin avait du fermer en l'absence de fournitures et d'électricité.

Une enseigne Carrefour (illustration)
Une enseigne Carrefour (illustration) Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Camille Descroix
Camille Descroix

52 salariés du groupe Carrefour ont été licenciés via un message sur WhatsApp, dans la province de Crotone, en Italie. La procédure de licenciement a été engagée un jour après la fermeture du magasin, faute d’électricité et d'approvisionnement en fournitures, rapporte le média italien Il Gazzettino.

La nouvelle a été annoncée aux employés par le directeur du magasin, lui-même géré par la grande société de distribution Francesco Perri. Le groupe Carrefour Italie a immédiatement condamné ces méthodes de licenciement : "La société se dissocie fermement de la manière dont cette décision, qui a un impact négatif sur toute une communauté, a été gérée et communiquée", a-t-il annoncé. "Ces modalités sont profondément contraires aux principes éthiques qui distinguent notre groupe en Italie. 

L'entreprise a donc immédiatement demandé des éclaircissements à l'entrepreneur et est prête à prendre "toutes les mesures nécessaires pour protéger et respecter ses procédures et son mode de fonctionnement ", a-t-il ajouté.

Selon les syndicats italiens, le propriétaire n'a même pas daigné les rencontrer. Le maire de Crotone, quant à lui, a déploré ces méthodes et soutenu les travailleurs licenciés : "J'ai immédiatement appelé les chefs de groupe auprès du conseil municipal pour qu'ils prennent des mesures pour soutenir les travailleurs. J'espère entendre également les syndicats et le propriétaire pour éviter un nouveau coup porté à l'économie de ce territoire ", a-t-il déclaré.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Social Italie Carrefour
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants