2 min de lecture Gouvernement

Vaccination : ce qui change à partir du samedi 24 avril

Le gouvernement a annoncé le lancement du vaccin Janssen et l'ouverture de la vaccination à 400.000 travailleurs de la "deuxième ligne". Le vaccinodrome de Disneyland ouvre aussi ce samedi.

Vaccination : ce qui change à partir d'aujourd'hui (illustration)
Vaccination : ce qui change à partir d'aujourd'hui (illustration) Crédit : Alain JOCARD / AFP
Coline Daclin Journaliste

Le gouvernement l'a annoncé jeudi 22 avril : le confinement devrait se terminer le 3 mai. Les élèves vont pouvoir retourner petit à petit à l'école, d'abord les plus jeunes le 26 avril, puis les collégiens et lycéens le 3 mai. Le couvre-feu à 19 heures sera toutefois maintenu "jusqu'à nouvel ordre", en attendant que la situation sanitaire s'améliore. 

Mais l'épidémie continue de circuler. "On est sur un plateau très élevé avec une charge pesant sur l'hôpital qui est importante",  a rappelé mercredi 21 avril Frédéric Valletoux, président de la Fédération hospitalière de France (FHF) et maire Agir de Fontainebleau. Face à la situation, l'exécutif mise sur une solution : la vaccination

De nouvelles mesures doivent donc entrer en vigueur ce samedi 24 avril afin d'accélérer la vaccination, et protéger un maximum de Français de la Covid-19.

Début de la vaccination avec Johnson & Johnson

"A compter de ce samedi", les Français de plus 55 ans vont bénéficier du vaccin Janssen de Johnson & Johnson, le quatrième disponible sur le territoire, a assuré Olivier Véran jeudi. 200.000 doses du vaccin ont déjà été reçues et seront distribuées "aux pharmacies, aux médecins et aux infirmiers libéraux", a poursuivi le ministre.

À lire aussi
santé
Coronavirus : le sénateur Alain Milon veut rendre la vaccination "obligatoire pour tout le monde"

Le vaccin a reçu le feu vert mardi 20 avril de l'Agence européenne du médicament, qui a estimé que "les avantages du vaccin l'emportent sur les risques". Point particulier de ce nouveau vaccin : il se fera en une seule dose, au lieu de deux.

De nouvelles personnes éligibles

Dès ce samedi, environ 400.000 travailleurs de plus de 55 ans, d'une vingtaine de métiers "de deuxième ligne", bénéficieront de créneaux de vaccination réservés pendant deux semaines. C'est le ministère du Travail qui l'avait annoncé mardi à l'issue d'une réunion avec les partenaires sociaux. 

Les conducteurs de bus, les livreurs, les routiers, les chauffeurs de taxi et VTC, les agents de nettoyage, les caissières et toutes les personnes dont le métier figure sur la liste du ministère pourront prétendre à la vaccination. 

Dès lundi, la vaccination sera aussi ouverte pour les proches des personnes "en situation d'immuno-dépression sévère". Cela concerne "plusieurs centaines de milliers" de personnes dans le pays. 

Le ministre de la Santé a également déclaré avoir "saisi les comités scientifiques" au sujet de la vaccination des personnes de moins de 50 ans souffrant d'obésité sévère, et a indiqué qu'il était "probable que nous puissions là aussi démarrer d'ici la mi-mai".

Ouverture d'un vaccinodrome à Disneyland

Le vaccinodrome de Disneyland Paris, annoncé mercredi par la préfecture de Seine-et-Marne, ouvre ce samedi. Il est installé "au sein du centre de convention du Disney's Newport Bay Club de Disneyland Paris", habituellement utilisé pour des événements professionnels, a précisé la préfecture. Le lieu se situe à proximité des hôtels, en dehors du parc d'attractions en lui-même.   

Le centre "vaccinera au minimum 1.000 personnes par jour" et mobilisera une soixantaine de médecins, infirmiers, pompiers et personnels d'accueil, mais ne sera ouvert que les week-ends. La prise de rendez-vous s'effectue uniquement par internet, ont indiqué les organisateurs. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gouvernement Coronavirus Épidémie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants