1 min de lecture Santé

Coronavirus : à partir de quel âge nos voisins vaccinent-ils avec l'AstraZeneca ?

L'Espagne a annoncé mercredi 7 avril réserver le vaccin anti-Covid d'AstraZeneca aux plus de 60 ans, et ce malgré les conclusions rassurantes de l'Agence européenne des médicaments.

Flacons de vaccin AstraZeneca (illustration).
Flacons de vaccin AstraZeneca (illustration). Crédit : CHRISTOF STACHE / AFP
Photo-Thomas-Pierre
Thomas Pierre et AFP

Bruxelles a beau se montrer rassurante, la plupart des pays européens jouent toujours la carte de la prudence, voire de la défiance, face au vaccin d'AstraZeneca. Mercredi 7 avril, la commissaire européenne à la Santé Stella Kyriakides les a pourtant appelé à se coordonner et à "parler d'une seule voix à travers l'UE afin de conforter la confiance du public dans la vaccination". 

Le même jour, les "27" étaient réunis pour examiner les conclusions de l'Agence européenne des médicaments (EMA) confirmant le lien entre le sérum d'AstraZeneca et de rares cas de caillots sanguins. Le régulateur européen a cependant affirmé que les bénéfices du vaccin du laboratoire suédo-britannique l'emportent sur les risques, et qu'aucun facteur de risque spécifique, comme par exemple l'âge, n'avait été identifié.

Pour autant, plusieurs États européens ont déjà décidé de restreindre son utilisation selon des critères d'âge, variables d'un pays à l'autre. 

Déconseillé aux plus jeunes

L'Allemagne a ainsi déconseillé l'usage du produit pour les plus jeunes, le réservant aux plus de 60 ans. De même que l'Italie, l'Espagne et les Pays-Bas. En France, la Haute autorité de santé a recommandé de le réserver aux personnes de 55 ans et plus. Mercredi, après l'avis de l'EMA, la Belgique a également annoncé le réserver à cette catégorie d'âge.

À lire aussi
vidéo
Coronavirus : Jordan Bardella est "irresponsable", estime Clément Beaune

De son côté, le gouvernement britannique s'est efforcé jeudi de rassurer la population sur la sûreté des vaccins, après avoir annoncer que le sérum d'AstraZeneca contre le Covid-19 serait réservé aux plus de 30 ans par précaution dans le pays. Tous les vaccins utilisés au Royaume-Uni sont "sans danger pour tous les âges", mais en raison du risque "extrêmement rare" de souffrir de caillot sanguin, les moins de 30 ans se verront également offrir le vaccin Moderna ou Pfizer/BioNTech. 

Les informations sur d'éventuels effets secondaires graves, même rarissimes, ont contribué à nourrir la défiance des publics sollicités pour la vaccination, dont une partie boudent les centres proposant les doses AstraZeneca ou se tournent vers d'autres vaccins disponibles.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Polémique Vaccin
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants