1 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : des médecins appellent à "siffler la fin de la récréation"

Dans une tribune publiée dimanche 13 septembre, plusieurs médecins et professeurs demandent aux Français de limiter autant que possible les rassemblements privés.

Axel Kahn, président de la Ligue contre le cancer
Axel Kahn, président de la Ligue contre le cancer Crédit : ALLILI/SIPA
Jérémy Billault et AFP

Sans injonction, ils lancent un appel à l'intelligence collective des Français. Des médecins et professeurs, dont le généticien Axel Kahn, appellent dimanche à "siffler la fin de la récréation" face à la dégradation de l'épidémie de Covid-19, en demandant aux Français d'"éviter les rassemblements privés".

"Nous sommes à une nouvelle étape de l'épidémie : celle de sa diffusion (...). Il reste probablement peu de temps pour agir collectivement", avertissent six médecins et professeurs dans une tribune au Journal du dimanche.

"Après la joie des retrouvailles de l'été, il est temps de faire attention dans le milieu privé. À mesure que l'épidémie progresse, la probabilité d'être contaminé dans ces lieux clos augmente. Vendredi, en Grande-Bretagne, la ville de Birmingham a interdit les rencontres entre amis et en famille", rappellent les signataires.

Évitez, autant que possible, les rassemblements privé

Plusieurs médecins dans le JDD
Partager la citation

Se défendant d'être "dans l'injonction", ils estiment qu''il faut "peut-être siffler la fin de la récréation" en France: "Évitez, autant que possible, les rassemblements privés. Plus une pièce est petite, plus elle contient de monde, moins elle est aérée, et plus vous augmentez les risques. Réduisez le nombre de personnes présentes dans le cadre privé. Si possible, reportez toute réunion", détaillent-ils.

À lire aussi
Jean-Marie Bigard à Paris, en 2014. coronavirus
Covid-19 : Jean-Marie Bigard s'en prend violemment à Olivier Véran

Parmi les signataires figurent Philippe Amouyel, professeur de santé publique au CHU de Lille et directeur de la Fondation Alzheimer, Anne-Claude Crémieux, infectiologue à l'hôpital Raymond Poincaré, Gilbert Deray, chef du service de néphrologie à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière, et le généticien Axel Kahn, président de la Ligue contre le cancer.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Santé Épidémie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants