1. Accueil
  2. Actu
  3. Santé
  4. Coronavirus en France : un "plan spécifique" de vaccination pour l'été 2021
1 min de lecture

Coronavirus en France : un "plan spécifique" de vaccination pour l'été 2021

Le gouvernement envisage que les Français puissent se faire vacciner sur leur lieu de vacances, mais cette possibilité pourrait être limitée.

Coronavirus : un "plan spécifique" de vaccination pour l'été (illustration)
Coronavirus : un "plan spécifique" de vaccination pour l'été (illustration)
Crédit : JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP
Coline Daclin
Journaliste

Le gouvernement ne veut pas que les vacances d'été freinent le rythme de vaccination. Alors pour éviter ce cas de figure, le ministère de la Santé doit présenter "dans les prochains jours" un plan détaillant l'organisation de la vaccination pour cette période, a annoncé ce vendredi 28 mai le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal sur Franceinfo.

"Dans les prochaines semaines le ministère de la Santé va présenter un plan spécifique pour l'été avec des précisions sur la manière dont on va organiser la campagne de vaccination et l'adapter" à la période estivale, a-t-il indiqué.

Gabriel Attal a assuré que le gouvernement comptait "renforcer la dotation en vaccins des centres qui se trouvent sur des lieux très fortement touristiques pour que des Français qui n'auraient pas encore été vaccinés et qui se rendent en vacances puissent se faire vacciner s'ils le souhaitent". 

Recevoir sa deuxième injection en vacances ?

Le ministère de la Santé a déclaré ces derniers jours vouloir "éviter à tout prix que les Français ne reculent leur première injection parce qu'ils anticipent des difficultés pour faire leur deuxième" et envisager que les vacanciers puissent recevoir leur deuxième injection sur leur lieu de vacances. 

À lire aussi

Une possibilité qui devrait néanmoins être limitée selon Gabriel Attal. "Quand vous prenez rendez-vous pour une première dose de vaccin dans un centre, le deuxième rendez-vous doit être pris dans ce centre", a indiqué le porte-parole du gouvernement.

Autre solution possible : le ministère de la Santé a déjà évoqué la possibilité d'"un petit assouplissement sur la question de l'espacement entre les deux doses", pour éviter que la deuxième "tombe exactement au milieu des vacances". 

La rédaction vous recommande
Sur les thématiques :

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/