2 min de lecture Canicule

Chaleur : Michel Cymes vous éclaire sur les risques de la climatisation

Avec l'arrivée des beaux jours, nombreux sont ceux à se tourner vers la climatisation pour se rafraîchir mais ce système comporte aussi des risques qu'il faut connaître.

Michel Cymes Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes iTunes RSS
>
Chaleur : Michel Cymes vous éclaire sur les risques de la climatisation Crédit Image : iStock | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes édité par Quentin Marchal

À l'heure d'aborder l’été, la climatisation a de plus en plus d’adeptes mais on l’accuse aussi de tous les maux. De nombreuses personnes se plaignent d’avoir mal à la tête, mal à la gorge, le nez qui coule ou encore qui éternuent en permanence et expliquent que c’est la climatisation qui est responsable de leurs malheurs. Or, ils font totalement fausse route.

En effet, on attrape pas froid en présence de la clim. Si vous avez un rhume, le froid n’y est pour rien mais c'est parce que vous êtes infecté par un virus car quelqu’un vous a éternué au visage, vous a postillonné dessus ou alors que vous avez touché un objet contaminé puis mis votre main à la bouche. Toutefois, la climatisation peut générer d’autres circonstances.

Si vous mettez la clim, vous faites baisser la température et dans ce cas, vous risquez d’avoir froid. Ce froid peut venir fragiliser votre système immunitaire et altérer son efficacité. Dans le cas où un un virus traîne dans les parages, vous êtes moins protégé et vous tombez plus facilement malade. En clair, la clim n’agit pas sur votre santé mais elle peut influer sur votre vulnérabilité, parce qu’elle ne se contente pas de rafraîchir l’air, elle le rend aussi plus sec.

Des risques de sinusite et de torticolis

L’air sec nous rend plus vulnérables car il peut provoquer une sécheresse oculaire, en préambule à une conjonctivite. Il faut donc redoubler de vigilance si vous portez des lentilles de contact

À lire aussi
Une infirmière ajuste son masque de protection, dans une unité Covid-19, en France. Coronavirus France
La Covid-19 plus meurtrière, mais moins intense que la canicule de 2003

Ensuite, l’air sec assèche les muqueuses nasales qui se retrouvent fragilisées. En réaction, elles s’humidifient et c’est ainsi que vous vous retrouvez avec le nez qui coule voir avec une sinusite, si d’aventure la sécheresse touche les cavités situées derrière le nez, autrement dit les sinus.

Parfois, l’entretien du système de climatisation laisse également à désirer, notamment dans les résidences secondaires où l’on peut être un peu négligent parce que la maison n’est pas ouverte toute l’année.

Enfin, dans le cas où la clim vous arrive sur vos épaules, certains de vos muscles vont se contracter et si cela dure un peu trop, ça laisse des traces et peut générer un torticolis. C’est pour cela qu’il ne faut pas régler pas la climatisation n’importe comment. Il faut que la différence entre les températures extérieure et intérieure ne dépasse pas 7 degrés. S’il fait 40 degrés dehors, ne mettez surtout pas la clim à 20 ni même à 25 degrés.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Canicule Température Climatisation
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants