2 min de lecture Paris Saint-Germain

PSG : Tuchel s'en prend indirectement à ses dirigeants

RÉACTION - L'entraîneur allemand a regretté le manque de joueurs et ressorti le dossier Rabiot après la claque reçue à Lille, dimanche 14 avril.

Thomas Tuchel et Nasser Al-Khelaïfi le 13 septembre 2018 à Saint-Germain-en-Laye
Thomas Tuchel et Nasser Al-Khelaïfi le 13 septembre 2018 à Saint-Germain-en-Laye Crédit : Anne-Christine POUJOULAT / AFP
GrégoryFortune77
Gregory Fortune
Journaliste RTL

Autant le souligner d'entrée : en dépit de l'humiliation reçue à Lille dimanche 14 avril en clôture de la 32e journée de Ligue 1 (5-1), le PSG sera bien sacré champion de France cette saison. Avec toujours 17 points d'avance sur le Losc, ce n'est qu'une question de temps. La troisième balle de match est pour mercredi 17 avril (19h) avec un déplacement à Nantes. Mais cette claque va rester dans les mémoires.

Dès le troisième but encaissé par Alphonse Areola au stade Pierre-Mauroy, la machine à remonter le temps s'est enclenchée : ce n'était plus arrivé aux Parisiens depuis près de deux ans, à Nice, le 30 avril 2017 (3-1). Quatre buts ? Bastia l'avait fait le 10 janvier 2015 (4-2) au terme d'un scénario improbable, les Corses étant menés 2-0 après 20 minutes. Et cinq buts dans la musette alors ? Kylian Mbappé n'avait pas encore 2 ans, le 2 décembre 2000, à Sedan (5-1 également).

"On va être champion mais il faut perdre avec la manière, a justement déclaré l'attaquant de 20 ans à l'issue de la rencontre. On ne peut pas manquer de personnalité comme ça, prendre trois, quatre, cinq (buts, ndlr). C'est ça qui n'est pas normal (...) On a joué comme des débutants. Faut se reconcentrer. Il y a un match mercredi. Faut arrêter de faire comme ça". 

À lire aussi
Christopher Nkunku et Éric Maxim Choupo-Moting avec le PSG le 23 février 2019 Ligue 1 Conforama
Mercato PSG : Tuchel veut une grande lessive chez les remplaçants

Non, on n'a pas joué comme des débutants, c'est trop facile de dire ça

Thomas Tuchel
Partager la citation

Lui aussi interrogé par Canal+ quelque instants plus tard, l'entraîneur Thomas Tuchel n'était pas d'accord avec le natif de Bondy. "Non, on n'a pas joué comme des débutants, c'est trop facile de dire ça, a estimé l'Allemand". Au contraire, pour lui "cette défaite montre la personnalité qu'on a eue sur toute la saison (...), la mentalité extraordinaire qu'on a depuis des mois. Mais là c'est trop".

Trop de blessés et un effectif qui manque de quantité, lit-on entre les lignes, dans un plaidoyer clairement adressé à ses dirigeants pour le prochain mercato. "On joue sans Ney (mar), sans Edi (Cavani), sans Di Maria, il me manque tous les joueurs et après le capitaine Thiago Silva se blesse ! On s'entraîne à 12 ou 13 ou 14... Je dois protéger mes joueurs : ils ont bien joué et à 10 c'était compliqué. Mais honnêtement, je vous le dis : je ne sais pas qui peut venir jouer à Nantes".

Je vais le dire à mon président

Thomas Tuchel
Partager la citation

"On est le PSG, on doit gagner mais ça montre quand même tout ce que l'équipe a fait, a poursuivi le successeur d'Unai Emery (...) L'effectif ? On manque de joueurs, il nous manque des Rabiot, Lass Diarra... mais tout le monde accepte parce qu'on gagne. Je vais le dire à mon président (Nasser Al-Khelaïfi), mais quand même, c'est évident. Personne ne parle de ça parce qu'on gagne". Pas sûr que tout le monde en interne apprécie cette sortie, notamment sur le cas Adrien Rabiot.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Paris Saint-Germain Ligue 1 Conforama Thomas Tuchel
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797432752
PSG : Tuchel s'en prend indirectement à ses dirigeants
PSG : Tuchel s'en prend indirectement à ses dirigeants
RÉACTION - L'entraîneur allemand a regretté le manque de joueurs et ressorti le dossier Rabiot après la claque reçue à Lille, dimanche 14 avril.
https://www.rtl.fr/sport/football/psg-tuchel-s-en-prend-indirectement-a-ses-dirigeants-7797432752
2019-04-15 12:33:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/-QYy7nmOhDV8m0wu8BEP8w/330v220-2/online/image/2019/0415/7797432782_thomas-tuchel-et-nasser-al-khelaifi-le-13-septembre-2018-a-saint-germain-en-laye.jpg