2 min de lecture Paris Saint-Germain

PSG : comment gérer le calendrier infernal avant le 8e aller contre Dortmund ?

ÉCLAIRAGE - Le Paris Saint-Germain a débuté mercredi 8 janvier face à Saint-Étienne en Coupe de la Ligue (6-1) un possible marathon de 12 matches en 41 jours avant son 8e de finale aller de Ligue des champions.

Neymar et Kylian Mbappé avec le PSG le 11 décembre 2019 au Parc des Princes
Neymar et Kylian Mbappé avec le PSG le 11 décembre 2019 au Parc des Princes Crédit : FRANCK FIFE / AFP
Philippe Sanfourche
Philippe Sanfourche édité par Gregory Fortune

Après Reims, tombeur du tenant du titre Strasbourg aux tirs au but (4-2, 0-0 à la fin du temps réglementaire), Lyon, Lille et le PSG ont décroché leur billet pour les demi-finales de la Coupe de la Ligue, mercredi 8 janvier. L'OL a dominé Brest 3-1, le Losc s'est défait d'Amiens 2-0 et Paris a écrasé Saint-Étienne 6-1. 

Au Parc des Princes, Thomas Tuchel a réintégré ses stars Kylian Mbappé, Neymar et Mauro Icardi, ménagés le week-end dernier en Coupe de France face aux amateurs de Linas-Montléry (victoire du PSG 6-0). Après ce quart de finale survolé avec un triplé de Icardi, un but de Neymar, un de Mbappé et un contre son camp du gardien des Verts Jessy Moulin, Paris va potentiellement disputer 11 matches en un mois et demi, avant son 8e de finale aller de Ligue des champions sur la pelouse du Borussia Dortmund, le mardi 18 février. 

Comment préserver d'ici là les cadres de l'équipe tout en les faisant monter en puissance ? C'est le casse-tête quotidien du coach allemand lors de ce marathon. Paris va jouer deux fois contre Monaco en Ligue 1 (20e journée et match en retard de la 15e), ira à Lorient en 16es de finale de Coupe de France, défiera Lille, Montpellier, Nantes, Lyon (dimanche 9 février) et Amiens en championnat. Il y aura aussi la demie de Coupe de la Ligue le 21 ou 22 janvier, et peut-être un 8e de Coupe de France le 28 ou 29 janvier, puis un quart le 11 ou 12 février.

On doit aussi avoir un peu de chance

Thomas Tuchel
Partager la citation

"C'est une phase dangereuse et pour cela nous sommes très très attentifs, a souligné Tuchel en conférence de presse, mardi 7 janvier. On parle chaque jour avec les médecins, le staff, les kinés, avant l'entraînement, après. On contrôle, on fait des tests pour la récupération. On fait tout notre possible, mais on doit aussi avoir un peu de chance. Les joueurs doivent être super professionnels dans la vie privée. Après, c'est un mix." 

À lire aussi
Pedro Pinto présente le tirage de la Ligue des champions le 10 juillet 2020 à Nyon Ligue des champions
Ligue des champions 2020-2021 : quel jour et à quelle heure a lieu le tirage au sort

Neymar, Edinson Cavani, Thomas Meunier : l'an passé, les blessures s'étaient enchaîné à cette période de la saison, avant le 8e de finale (perdu) de Ligue des champions face à Manchester United. D'où l’extrême prudence cette saison des dirigeants parisiens. Tuchel et Leonardo ont ainsi écarté l'idée d'un départ de Cavani dès cet hiver pour pallier l'éventuelle absence d'un attaquant.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Paris Saint-Germain Ligue des champions Ligue 1 Uber Eats
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants