1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Mediapro/Téléfoot : diffusion, abonnés… Tout ce qu’il faut savoir sur le fiasco
2 min de lecture

Mediapro/Téléfoot : diffusion, abonnés… Tout ce qu’il faut savoir sur le fiasco

DÉCRYPTAGE - Quelques heures après l'annonce de la rupture de contrat de Mediapro par la LFP, de très nombreuses questions restent en suspens.

La chaîne Téléfoot, lancée par Mediapro, est le nouveau diffuseur principal de la Ligue 1
La chaîne Téléfoot, lancée par Mediapro, est le nouveau diffuseur principal de la Ligue 1
Crédit : AFP
Mediapro/Téléfoot : diffusion, abonnés... Tout ce qu'il faut savoir
01:50
Christian Ollivier - édité par Ryad Ouslimani

L'idylle prend fin dans la douleur pour le foot français. Fatiguée de ne pas être payée, la Ligue de football professionnel (LFP) a décidé de mettre fin au contrat avec son diffuseur majeur Mediapro. Celui-là même grâce à qui un contrat record avait été signé en 2018. À l'époque, la LFP se frottait les mains à l'idée d'empocher plus d'un milliard d'euros de droits télé chaque année. Depuis ce vendredi 11 décembre, ça ressemble quand même beaucoup à un fiasco.

Fiasco annoncé et qualifié à l'époque déjà de "milliard aux alouettes". Un non sens économique pour le diffuseur historique Canal+ qui émettait des doutes sur la solidité de Mediapro alors recalé dans le football italien faute de garantie bancaire. Accident industriel sans précédent annoncé ce vendredi par la direction à un personnel très énervé mais pas surpris. 

Quid de l'avenir de la Ligue 1 à la télévision ?

Selon nos informations, et malgré une communication rassurante, l'Espagnol Jaume Roures fondateur de Mediapro et le Francais Jean Michel Roussier, directeur de l'antenne et du recrutement, ne se parlaient plus depuis déjà 2 mois.

Mediapro, détenu par un consortium majoritairement chinoisen défaut de paiement pour les 2e et 3e échéances (environ 325 millions d'euros) conservera son offre jusqu'au 23 décembre, dernière journée de championnat avant la trêve. Julien Bergaud directeur général, la larme à l'œil, a demandé  au personnel de continuer le travail jusqu'à cette date

À lire aussi

Ensuite Canal+ et beIN Sport, en positon de force, pourraient réinvestir le champs de la négociation et de la diffusion mais plus à n'importe quel prix. Même pour sauver certains clubs d'une banqueroute toujours possible.

Pour les abonnés, il devrait y avoir un remboursement obligatoire selon les spécialistes dans ce type de cas figure. Des recours seront possibles en cas de retard excessif. Un recours à l'action de groupe est possible si on constate des difficultés à se faire entendre. Évidemment, tout cela parait simple sur le papier et concerne environ 300.000 abonnés longue durée.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/