2 min de lecture LFP

Droits TV de la Ligue 1 : Mediapro n'a pas versé le montant prévu pour décembre

Le principal diffuseur du championnat de France n'a pas honoré le versement de quelque 172 millions d'euros prévu pour le 5 décembre, et ce sur fond de renégociation des droits TV avec la Ligue de football professionnel.

Un cameraman de Mediapro à Paris (Parc des Princes) le 13 septembre 2020
Un cameraman de Mediapro à Paris (Parc des Princes) le 13 septembre 2020 Crédit : FRANCK FIFE / AFP
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
et AFP

Après le défaut de paiement du mois d'octobre, il semble bien que Mediapro, le principal diffuseur du championnat de Ligue 1 n'ait pas non plus payé l'échéance du mois de décembre auprès de la Ligue de football professionnel (LFP), indique l'AFP qui cite des sources proches du dossier. La situation est loin d'être une surprise, puisque le groupe catalan détenus par des fonds chinois est en négociation afin de faire baisser le prix des droits du championnat de France. 

L'AFP ajoute encore qu'une autre source assure que les autres diffuseurs, Canal + et Free, ont eux bien honoré leurs échéances. En octobre, Mediapro devait verser 172,3 millions d'euros, l'échéance de décembre s'élevait à un montant approchant, selon plusieurs médias. 

Selon deux autres sources ayant connaissance du dossier et requis l'anonymat, Mediapro s'estime non redevable de cette échéance du 5 décembre tant que le processus de conciliation avec la Ligue, ouvert depuis le 19 octobre auprès du tribunal de commerce de Nanterre, est en cours.

Dès la fin du mois d'octobre, Mediapro avait prévenu lors d'une conférence de presse par la voix de son avocat que la question de l'échéancier n'avait "pas beaucoup de sens" dans le cadre de cette procédure qui peut durer jusqu'à quatre mois.

À lire aussi
médias
Euro 2021 : coulisses, matches en direct... Suivez au plus près l'équipe de France avec RTL

La Ligue, qui refuse depuis plusieurs semaines de répondre à toute sollicitation sur le sujet, se retrouve donc avec près de 350 millions d'euros d'impayés en deux mois de la part de son diffuseur principal, sur un montant total initial d'1,153 milliard d'euros annuel pour la Ligue 1, dont 780 millions d'euros censés provenir de Mediapro. Avec deux mois de versements de retard, les liquidités pourraient manquer et mettre des clubs en difficulté. La majorité des structures de Ligue 1 dépendent largement des rentrées financières liées aux droits télé. L'absence de billetterie durant la crise Covid accentue encore cette dépendance. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
LFP Ligue 1 Uber Eats Médias
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants