2 min de lecture Ligue des champions

Lyon-Juventus Turin : avec Guimaraes, l'OL a changé de visage

ÉCLAIRAGE - Recruté cet hiver, le milieu de terrain brésilien de 22 ans a été l'un des hommes forts de l'Olympique Lyonnais lors du 8e de finale aller de Ligue des champions face à la Juve, mercredi 26 février.

Houssem Aouar et Bruno Guimaraes à Décines-Charpieu le 21 février 2020
Houssem Aouar et Bruno Guimaraes à Décines-Charpieu le 21 février 2020 Crédit : JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP
Gregory Fortune
Gregory Fortune
et AFP

Pour les amateurs de football et plus particulièrement les supporters de l'Olympique Lyonnais, Guimaraes n'est plus seulement une ville du Portugal située à une cinquantaine de km au Nord-Est de Porto. C'est désormais aussi un milieu de terrain brésilien qui peut faire basculer le cours de leur saison du bon côté.

"Guimaraes fait du Aouar au milieu, ce qui permet à Aouar de faire du Aouar devant. Magnifique recrutement". Ce tweet relevé au cours du 8e de finale aller de Ligue des champions remporté par l'OL contre la Juve (1-0), alors que le pire était promis aux hommes de Rudi Garcia, résume parfaitement le sentiment général.

Bruno Guimaraes Rodriguez Moura, de son nom complet, s'est engagé avec Lyon pour quatre ans et demi dans les dernières heures du mercato hivernal, le 30 janvier. Si la discrétion l'a emporté, Jean-Michel Aulas n'a pas hésité à verser 20 millions d'euros à l'Athletico Paranaense, où le droitier de 22 ans évoluait depuis 2017. 

Tousart et Aouar libérés

Une somme qui fait de lui le 7e joueur le plus cher de l'histoire de l'OL (le 1er étant Jeff-Reine-Adélaïde, recruté l'été dernier à Angers pour 25 millions d'euros). Une somme que ne doivent pas regretter dirigeants et sympathisants lyonnais au lendemain de cette victoire "à l'italienne" sur la Juve de Cristiano Ronaldo.

À lire aussi
Le trophée de la Ligue des champions Ligue des champions
Ligue des Champions : comment suivre le tirage au sort des quarts et demi-finale

Certes, il y a encore un match retour à disputer, le mardi 17 mars (21h) en Italie. 60,7 % des équipes qui se sont imposés 1-0 à domicile en coupe d'Europe se sont qualifiées. Ce score minimal ne garantit rien, surtout face à un club du calibre de la "Vieille Dame", qui pourra difficilement livrer une prestation aussi faible qu'à l'aller (0 tir cadré).

Mais avec Guimaraes, l'OL ressemble presque a une nouvelle équipe. Le joueur de 1,82 m a transfiguré le milieu, libérant Lucas Tousart, buteur à la 31e minute, et Houssem Aouar, passeur décisif. Ce trio a brillé contre l'expérimentée Juve où Miralem Pjanic et Adrien Rabiot n'ont, eux pas rayonné. 

Ça va être une fin de saison exaltante

Rudi Garcia
Partager la citation

"Nous avons eu trois monstres dans l'entrejeu !", a estimé le gardien Anthony Lopes. Des trois, la prestation du natif de Rio de Janeiro a sans été la plus bluffante. Positionné plus bas que ses deux compères, qui ont ainsi pu se projeter plus facilement, Guimaraes n'a pas montré d'appréhension, alors qu'il n'était titulaire que pour la deuxième fois.
 
"C'est un joueur technique, capable de faire jouer ses partenaires dans les petits espaces, de fluidifier le jeu, a apprécié Rudi Garcia. Il ne perd pas beaucoup de ballons. Il est intéressant dans l'animation offensive. Il a fait un match intelligent, propre". "Ça va être une fin de saison exaltante", a conclu le coach lyonnais. Prochain objectif pour l'OL : le 120e derby face à Saint-Étienne, dimanche 1er mars (21h), encore à domicile.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue des champions Olympique Lyonnais Juventus Turin
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants