2 min de lecture Ligue 1 Uber Eats

OM-Nice : Évra rend le Vélodrome fou de joie

COMPTE-RENDU - Le latéral Français a été le dernier buteur d'un match (2-1) techniquement proche de la perfection. Marseille a enfin battu une équipe du top 5 français. La deuxième place échappe aux Niçois.

Dimitri Payet face à Arnaud Souquet et Vincent Koziello lors de Marseille-Nice le 7 mai 2017
Dimitri Payet face à Arnaud Souquet et Vincent Koziello lors de Marseille-Nice le 7 mai 2017 Crédit : BORIS HORVAT / AFP
Luca Dangréaux
Luca Dangréaux

Marseille l'a enfin fait. Jamais vainqueur face à une grosse équipe de notre championnat, avec notamment deux gifles reçues face à Paris (1-5) et Monaco (1-4) l'OM a dominé une équipe de Nice comme d'habitude très impressionnante (2-1). Le Gym a concédé sa troisième défaite de la saison dans un stade Vélodrome rempli et chauffé à blanc. Comme on en a désormais l'habitude, un choc de Ligue 1 s'est joué sur un niveau technique fantastique.

Pourtant Florian Thauvin s'est très rapidement blessé. Un coup de genou de Mario Balotelli a eu raison du match du gaucher. Après dix minutes complètement à l'avantage des Aiglons (ils ont touché deux fois les poteaux), Baféimbi Gomis a réveillé son équipe d'un coup de tête rageur.

Puis les deux équipes se sont répondus coup pour coup sans faire trembler les filets. Il a fallu attendre la 50e minute (premier temps mort du match) et 17 tirs pour voir Mario Balotelli égaliser. Il avait marqué deux jolis buts au match aller (3-2), celui de ce dimanche soir fut plus anodin. Un coup de pied arrêté de Séri, remisé dans l'axe par Baysse, a permis à l'Italien de marquer, des tibias, dans le but vide.

Tête plongeante et gagnante du latéral marseillais

Marseille a davantage de chances d'accéder à son objectif de fin de saison (la 5e place) que Nice (la 2e place, désormais intouchable) et cela s'est concrétisé au tableau d'affichage. Les Olympiens, après légalisation adverse, ont connu leur temps fort de la soirée, enchaînant récupérations hautes et pénétrations dans la surface de réparation

À lire aussi
Xavier Domergue, Éric Silvestro et Giovanni Castaldi Ligue 1 Uber Eats
RTL Foot : revivez Angers-PSG et découvrez ce que pensent les enfants des salaires des joueurs

Un moment conclu, donc, par le premier but marseillais de Patrice Évra. Sur un centre de Maxime Lopes, le latéral avait poussé son offensive jusqu'au second poteau niçois et à raison. Le ballon est passé devant tout le monde sans être dévié. Pat' a décoché une tête plongeante peu appropriée mais gagnante.

Nice finira la saison certainement à la 3e place

La joie du stade Vélodrome, de Franck McCourt et du banc de touche marseillais en disait long sur la performance que venait de réaliser l'OM. L'équipe de Rudi Garcia vole la 5e place à Bordeaux (57 points) avec 58 unités. La 37e journée de championnat opposera Marseille à... Bordeaux, une finale avant l'heure. Nice dit adieu à ses rêves de deuxième place (Paris compte six longueurs d'avance). Il finira très certainement cette saison sur la troisième place du podium. Une performance exceptionnelle.

36e journée : résultats et classement

Vendredi 5 mai :
Saint-Étienne - Bordeaux : 2-2

Samedi 6 mai :
PSG - Bastia : 5-0
Guingamp - Dijon : 4-0
Lille - Metz : 0-2
Lorient - Angers : 1-1
Nancy - Monaco 0-3
Toulouse - Caen : 0-1

Dimanche 7 mai :
Rennes - Montpellier : 1-0
Lyon - Nantes : 3-2
Marseille - Nice : 2-1

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue 1 Uber Eats Olympique de Marseille OGC Nice
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants