1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. France-Belgique : des Bleus renversants rejoignent l'Espagne en finale de la Ligue des Nations
10 min de lecture

France-Belgique : des Bleus renversants rejoignent l'Espagne en finale de la Ligue des Nations

COMPTE-RENDU - Menée 2-0 après 45 minutes, l'équipe de France s'est finalement imposée 3-2 à Turin, jeudi 7 octobre. Elle se frottera à l'Espagne dimanche 10 octobre à Milan (20h45).

Les Bleus (en blanc) en transe après le troisième but signé Théo Hernandez, le 7 octobre 2021 à Turin
Les Bleus (en blanc) en transe après le troisième but signé Théo Hernandez, le 7 octobre 2021 à Turin
Crédit : FRANCK FIFE / AFP
Gregory Fortune
Gregory Fortune

Les Belges vont encore se sentir frustrés, maudits face à une équipe de France retrouvée dans un grand rendez-vous. Résilients et renversants, menés 2-0 à la pause, les Bleus se sont sublimés en seconde période pour surpasser une Belgique revancharde (3-2) et décrocher leur qualification pour la finale de la Ligue des Nations, jeudi 7 octobre à Turin. 

La sélection de Robert Martinez a longtemps cru pouvoir adoucir l'amer souvenir de la demi-finale du Mondial 2018 en Russie. Mais la nation numéro 1 au classement Fifa a finalement coulé face aux champions du monde, une fois de plus, dans un scénario bien plus dramatique qu'à Saint-Pétersbourg il y a trois ans (1-0)... Une revanche qui risque d'asseoir encore plus la rivalité entre ces deux nations voisines. 

Les Bleus ont construit leur succès avec patience, révolte et folie. Karim Benzema a réduit le score (62e), Kylian Mbappé a retrouvé le sourire sur penalty (69e) et Théo Hernandez a illuminé le Juventus stadium d'une frappe limpide au second poteau (90e), transperçant un Thibaut Courtois démuni. 

Espagne-France dimanche

Espagne-France sera donc l'affiche de la finale de la deuxième édition de la Ligue des Nations, dimanche 10 octobre (20h45) à Milan, avec un second trophée à portée de Didier Deschamps depuis sa prise de fonction en 2012. Il ne pourra pas remplacer, ni effacer, l'Euro manqué des Bleus, mais le technicien a déjà souligné qu'il ne "faut pas minimiser" cette épreuve qui injecte de "l'adrénaline" aux matches automnaux.

À lire aussi

Cette adrénaline n'a parcouru ses joueurs qu'en seconde période, à l'heure de la révolte. Un constat qui vaut aussi pour les tribunes très clairsemées du Juventus stadium : malgré une jauge réduite à 50% en raison des restrictions et un tarif très attractif (à partir de 10 euros la place), tous les tickets n'ont pas trouvé preneur et la balance a nettement penché du côté des fans belges, plus nombreux, mais terriblement désabusés en fin de rencontre. 

Même si les deux équipes se sont employées cette semaine à ne pas ressasser le passé, la rivalité née du Mondial russe a laissé des traces. Dès l'entame, quelques huées ont bruissé lors des hymnes de part et d'autre, et l'intensité totale des premiers instants, marqués par un arrêt de grande classe signé Hugo Lloris devant Kevin De Bruyne (4e), a montré que les deux sélections n'étaient pas la pour faire de la figuration.

Mbappé passeur puis buteur

Le Mancunien allait être l'homme de cette première période : constamment trouvé entre les lignes, constamment ingénieux dans ses passes, "KDB" a longtemps éclipsé la 50e sélection de Kylian Mbappé, un record en Bleu à seulement 22 ans, avec ses deux passes décisives, pour Yannick Carrasco (37e) et Romelu Lukaku (41e). 

Ce n'est qu'à l'heure de jeu, lorsque les Belges ont enfin reculé, que le Parisien a trouvé la faille : une passe décisive pour Benzema, buteur face à son coéquipier au Real Marid Thibaut Courtois, puis un penalty obtenu par Griezmann sur visionnage de la VAR et transformé avec autorité par l'attaquant du PSG, qui n'avait marqué qu'une fois en Bleu sur les 11 derniers matches. 

Mbappé avait offert le premier but à Benzema, Benzema a offert le second à Mbappé : le Madrilène a donné le ballon du penalty à son jeune partenaire. Une manière de le laisser prendre ses responsabilités après son tir au but manqué à l'Euro face aux Suisses. Une façon, aussi, de lui prouver que l'équipe le soutient, contrairement à l'impression que Mbappé a pu avoir au sortir de la compétition estivale. 

Théo Hernandez offre la victoire aux Bleus

Ce choc de voisins fut aussi un match de frangins : les frères Lucas et Théo Hernandez, titulaires ensemble, ont arboré le maillot bleu ensemble pour la première fois, du jamais-vu depuis les Revelli en 1974. Ils ont failli sur le but de Lukaku, où le ballon est passé entre eux deux, mais ils n'ont pas jeté l'éponge, dans un système à trois défenseurs centraux qui leur convient bien.  

La fratrie se souviendra longtemps de cette première association. Auteur du but de la victoire d'une frappe sèche sur un centre de Pavard, sur une action quasiment inversée de l'action inoubliable du second face à l'Argentine en Russie, et Théo a rendez-vous à San Siro dimanche, le stade de son quotidien. Pour un nouveau scénario reversant ? La Belgique, elle, se frottera à l'Italie dans le match pour la 3e place (15h).

Fiche technique :

A Turin (Juventus Stadium) : France bat Belgique 3 à 2 (0-2 à la pause) 
Arbitre : D. Siebert (GER) 
Buts : 
Belgique : Carrasco (37), Lukaku (40) 
France : Benzema (62), Mbappé (69 s.p.), T.Hernandez (90) 
Avertissement : 
Belgique : Vertonghen (67) 
Les équipes : 
Belgique : Courtois - Vertonghen, Alderweireld, Denayer - Castagne (Batshuayi 90+2), Witsel, Tielemans (Vanaken 70), Ferreira-Carrasco - De Bruyne, Lukaku, E. Hazard (cap) (Trossard 74) 
Entraîneur : Roberto Martinez 
France : Lloris (cap) - Kounde, Varane, L.Hernández - Pavard (Dubois 90+2), Pogba, Griezmann, Rabiot (Tchouameni 75), T.Hernandez - Mbappé, Benzema (Veretout 90+7) 
Entraîneur : Didier Deschamps 

France-Belgique : le film du match

22h40 - C'est terminé, menés 2-0 après 45 minutes, les Bleus renversent la Belgique et s'imposent 3-2 à Turin pour se qualifier pour la finale de la Ligue des Nations. Ils se frotteront à l'Espagne dimanche 10 octobre à Milan (20h45).

91e - 4 minutes de temps additionnel.

90e - CETTE FOIS C'EST LA FRANCE QUI PASSE DEVANT ET C'EST VALIDÉ. 3-2. Le but est signé Théo Hernandez d'une superbe frappe du gauche qui trompe Courtois, après un centre de Pavard.

90e - Pogba trouve l'équerre de Courtois.

88e - Coup franc dangereux à venir pour les Bleus.

87e - La BELGIQUE REPASSE DEVANT. 3-2. MAIS LE BUT DE LUKAKU EST REFUSÉ POUR HORS JEU.

86e - La frappe de Mbappé du droit qui passe juste à côté du poteau droit de Courtois.

83e - Mbappé ne trouve personne en retrait aux abords de la surface.

79e - Frappe de Griezmann légèrement au dessus.

77e - Occasion pour Tchouaméni l'entrant, Courtois s'empare de la frappe des deux mains.

74e - Rabiot cède sa place à Tchouaméni côté français.

73e - Frappe puissante de De Bruyne légèrement déviée par Lloris, Corner. La tête de Vertonghen passe au dessus.

69e - La FRANCE ÉGALISE À 2-2. Mbappé trompe Courtois en force sur sa gauche.

68e - Penalty en faveur de l'équipe de France après appel à la VAR. Tielemans a touché le pied de Griezmann dans la surface.

66e - Sortie de Courtois devant Benzema, lancé en profondeur dans la surface par Pogba.

62e - LA FRANCE REVIENT À 1-2. Dos au but après un service de Mbapé, Benzema parvient à se retourner et à frapper du gauche pour tromper son partenaire en club Courtois. C'est le 32e but en Bleu du Madrilène, un de plus que Zidane.

60e - Les Bleus dominent largement ce début de deuxième période, les Belges reculent mais ne plient pas. Toujours 0-2.

58e - Centre de Mbappé pour Griezmann qui manque la cible de peu au premier poteau.

56e - Koundé ne concède pas le corner devant Carrasco.

53e - Les Bleus dominent cette entame de seconde période, sans se créer d'occasion franche.

51e - Reprise de Lukaku trop écrasée au point de penalty. Lloris s'empare du ballon.

49e - Coup franc dangereux concédé par Alderweireld. Griezmann le frappe pour la tête de Pogba, encore au dessus.

48e - Pogba tente la frappe de loin après une récupération française, c'est au dessus.

47e - Aucun changement n'a été effectué à la mi-temps.

21h48 - Coup d'envoi de la seconde période donné par Karim Benzema.

21h46 - Didier Deschamps : "On a reculé un peu trop, et forcément on a subi. On a manqué d'agressivité. On reste dans le même schéma tactique".

21h45 - La possession est de 55,9% en faveur des Belges, qui se sont procurés 6 occasions contre 4 pour les Français.

21h32 - Mi-temps sur le score de 2-0 en faveur de la Belgique grâce à des buts de Carrasco (37e) et Lukaku (41e). Les hommes de Roberto Martinez ont un pied en finale de la Ligue des Nations face à l'Italie.

45e - Encore une occasion belge, signée Eden Hazard d'une frappe à l'entrée de a surface, Lloris se couche bien.

41e - ET DE 2 POUR LA BELGIQUE. 0-2. Quel but de Lukaku. Servi dans la profondeur par De Bruyne, l'attaquant de Chelsea prend le dessus sur Lucas Hernandez et frappe en force du droit sous la barre de Lloris dans un angle fermé. Le break est fait.

40e - La Belgique obtient un coup franc à 40 m des buts de Lloris. Les Bleus écartent le danger.

37e - OUVERTURE DU SCORE DES BELGES. 0-1. Elle est signée Carrasco, qui trompe Lloris sur son premier poteau d'une frappe à ras de terre du droit depuis le côté gauche de la surface. Le but est validé par la VAR.

36e - Les Belges s'installent à nouveau dans le camp français.

34e - Les deux équipes se regardent les yeux dans les yeux, sans parvenir à faire la différence dans le dernier geste.

31e - Superbe tacle de Koundé sur Hazard dans la surface française.

28e - Accélération de Mbappé côté gauche, Denayer est contraint de pousser la balle en corner. Les Bleus obtiennent une touche de l'autre côté. Sans conséquence pour les Belges.

26e - Lucas Hernandez, privé de solution, tente sa chance de loin. C'est contré.

24e - De Bruyne directement sur Lloris sur un appel de Lukaku.

23e - Reprise cadrée de Mbappé à l'entrée de la surface mais sans danger pour Courtois.

21e - Les Français maîtrisent désormais plus le ballon, mais se contentent de jouer latéralement.

18e - Passe trop profonde de Mbappé vers Griezmann dans la surface. Sortie de but.

17e - Ce match va d'un but à l'autre, Théo Hernandez revient sur Castagne sur ce contre belge et obtient la faute.

15e - Frappe dévissée de De Bruyne largement au dessus.

14e - Énorme retour de Denayer devant Benzema, servi par Pogba, mais le Français est signalé hors-jeu.

13e - Frappe de Tielemans sans danger pour Lloris. Les Belges dominent cette entame de match.

11e - Frappe de De Bruyne détournée en corner par Lucas Hernandez. Corner. La défense française se dégage.

8e - Centre de Mbappé pour Pavard, qui cadre sa reprise, Courtois ne tremble pas.

7e - Bon retour de Lucas Hernandez devant Lukaku, qui allait armer.

6e - Griezmann ouvre pour Mbappé qui parvient à s'infiltrer dans la surface mais pas à frapper.

4e - Faute de Castagne sur Mbappé à hauteur de la ligne médiane alors que le Français allait partir en contre.

4e - La parade exceptionnelle de Lloris de la main gauche sur une reprise de De Bruyne à bout portant. 

2e minute - Premier appel de Mbappé, servi par Koundé, retour de Carrasco dans les pieds du joueur du PSG.

20h45 - C'est parti pour ce France-Belgique, les Diables Rouges ont donné le coup d'envoi.

20h43 - Les Bleus vont évoluer tout en blanc, les Belges en rouge.

20h41 - Place aux hymnes, en commençant par la Marseillaise.

20h39 - Entrée des deux équipes sur la pelouse du Juventus Stadium de Turin.

20h36 - La finale face à l'Espagne est prévue dimanche à 20h45, le match pour la 3e place face à l'Italie à 15h.

20h23 - Devant, Didier Deschamps fait confiance à son "triangle d'or" offensif, avec Antoine Griezmann titularisé en soutien de Kylian Mbappé et Karim Benzema. Depuis le retour en sélection de ce dernier, le trio a été titularisé huit fois sur huit lorsque les trois joueurs étaient disponibles. Mbappé fête au passage sa 50e sélection à 22 ans, un record de précocité chez les Bleus. 

20h11 - Au milieu de terrain, en l'absence de N'Golo Kanté, touché par le Covid-19, Paul Pogba et le Turinois Adrien Rabiot sont alignés, dans un Juventus stadium où moins de 15.000 spectateurs seulement sont attendus, sur une jauge fixée à 20.000 places. 

20h00 - Jules Koundé a donc bien été préféré à Presnel Kimpembe pour évoluer avec Raphaël Varane et Lucas Hernandez dans la défense à trois centraux.

19h53 - Deux frères n'avaient plus partagé une sélection en équipe de France depuis le 23 mars 1974, lors d'un match amical contre la Roumanie (1-0) auquel avaient participé les attaquants Hervé et Patrick Revelli, apparus ensemble sur la pelouse pendant 25 minutes. 

19h36 - Voici les compos officielles avec Denayer à la place de Boyata côté belge et aucun surprise côté français ; les frères Hernandez sont bien alignés ensemble d'entrée :

France : Lloris (cap) - Koundé, Varane, L. Hernandez - Pavard, Pogba, Rabiot, T. Hernandez - Griezmann - Benzema, Mbappé

Belgique : Courtois - Alderweireld, Denayer, Vertonghen - Castagne, Tielemans, Witsel, Carrasco - De Bruyne, Lukaku, E. Hazard (cap)

19h27 - "Il n'y a pas de revanche, mais plutôt la volonté de progresser, d'atteindre la finale et de profiter d'une fantastique affiche", a balayé le sélectionneur Roberto Martinez. L'Espagnol préfère mettre en avant les 38 matches qui ont suivi cette élimination rageante: la Belgique y a toujours marqué au moins une fois. 

19h06 - Didier Deschamps avant la rencontre : "C'est une très belle affiche avec deux équipes où il y a de la qualité. Les joueurs, quand il y a un tel match à jouer, ça leur plaît plus que de jouer d'autres matches parce qu'il y a l'adrénaline et un objectif dès ce premier match". 

18h48 - La Belgique est l'adversaire que la France a le plus affronté en football : 73 fois, pour un bilan négatif de 25 victoires, 30 défaites et 19 nuls.

18h21 - La capacité du Juventus stadium à été réduite de moitié en raison des restrictions sanitaires, soit 20.000 places au maximum, avec 3.000 tickets alloués à chaque Fédération. 

18h02 - À seulement 22 ans et neuf mois, Kylian Mbappé va connaître sa 50e sélection (17 buts). Lilian Thuram (142 sélections) avait 28 ans lorsqu'il avait atteint ce cap, Hugo Lloris (132 sélections) 26 ans, Thierry Henry (123 sélections) 25 ans, Zinédine Zidane (108 sélections) 27 ans et Michel Platini (72 sélections) presque 29 ans, à une époque où les Bleus disputaient moins de matches.

17h45 - Retrouvez un RTL Foot spécial équipe de France ce soir de 20h40 à 23h, voire un peu plus si le match se prolonge...

17h27 - Rappelons que Olivier Giroud et Steve Mandanda n'ont pas été retenu dans la liste de 23 pour ce rassemblement.

17h09 - Robert Pirès s'est penché sur la situation en Bleu de Kylian Mbappé sur RTL.

16h56 - La titularisation commune des frères Lucas et Théo Hernandez serait une première en Bleu depuis celle de Patrick et Hervé Revelli en mars 1974. 

16h34 - Axel Witsel ne veut plus entendre parler de "seum".

16h13 - Voici les équipes de départ probables, avec deux systèmes assez proches, 3-4-1-2 pour les Bleus, 3-4-3 pour les Belges :

France : Lloris (cap) - Koundé, Varane, L. Hernandez - Pavard, Pogba, Rabiot, T. Hernandez - Griezmann - Benzema, Mbappé

Belgique : Courtois - Alderweireld, Boyata, Vertonghen - Castagne, Tielemans, Witsel, Carrasco - De Bruyne, Lukaku, E. Hazard (cap)

16h00 - Bonjour et bienvenue à toutes et à tous.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/