1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. PSG : "J'ai dit que je voulais partir et je l'ai dit assez tôt", explique Mbappé
1 min de lecture

PSG : "J'ai dit que je voulais partir et je l'ai dit assez tôt", explique Mbappé

VU DANS LA PRESSE - L'attaquant de 22 ans confirme qu'il a souhaité quitter le Paris Saint-Germain cet été, et qu'il n'a pas prévenu ses dirigeants au dernier moment.

Kylian Mbappé et Lionel Messi avec le PSG à Reims le 29 août 2021
Kylian Mbappé et Lionel Messi avec le PSG à Reims le 29 août 2021
Crédit : FRANCK FIFE / AFP
PSG : "J'ai dit que je voulais partir et je l'ai dit assez tôt", explique Mbappé
01:17
Gregory Fortune
Gregory Fortune

Oui, Kylian Mbappé était bien décidé à refermer le chapitre PSG cet été après quatre saisons dans la capitale. Non, il n' pas attendu les derniers jours du mois d'août et du mercato estival pour en informer son président Nasser Al-Khelaïfi et son directeur sportif Leonardo. 

Voici les deux grands enseignements de l'interview que l'attaquant de 22 ans a accordé à RMC Sport. Dans l'extrait dévoilé, le nom du Real Madrid n'est pas prononcé, mais Mbappé est clair : "J'ai demandé à partir, parce qu'à partir du moment où je ne voulais pas prolonger, je voulais que le club ait une indemnité de transfert pour avoir un remplaçant de qualité, parce que c'est un club qui m'avait beaucoup apporté". 

"J'ai toujours été heureux les quatre années que j'ai passé ici, et je le suis encore, assure le natif de Bondy, qui a finalement dû se résoudre à rester dans la capitale et sera libre en janvier prochain (...) Moi, j'ai vraiment voulu que tout le monde sorte grandi, qu'on sorte main dans la main, on fait un bon deal, et moi j'ai respecté ça. J'ai dit 'si vous ne voulez pas que je parte', je reste".

Le champion du monde 2018 tient aussi à clarifier un point : "J'ai entendu que j'avais refusé six ou sept offres de prolongation, que je ne veux plus parler à Leonardo. Ce n'est pas vrai, n'est absolument pas vrai (...) Ma position a été claire : j'ai dit que je voulais partir et je l'ai dit assez tôt. Moi, personnellement, je n'ai pas trop apprécié le fait de dire 'oui, il vient la dernière semaine de août...' parce que ça, ça fait voleur".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/