1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. France-Belgique : "À Mbappé de bien s'adapter à l'équipe de France", avertit Pirès
2 min de lecture

France-Belgique : "À Mbappé de bien s'adapter à l'équipe de France", avertit Pirès

CHRONIQUE - "Moi, ça ne me dérange pas que Kylian Mbappé ait beaucoup d'égo", souligne le consultant RTL/M6 avant la demi-finale de Ligue des Nations.

Kylian Mbappé et Kevin De Bruyne lors de la demi finale de la Coupe du Monde 2018 en Russie
Kylian Mbappé et Kevin De Bruyne lors de la demi finale de la Coupe du Monde 2018 en Russie
Crédit : CHRISTOPHE SIMON / AFP
France-Belgique : "À Mbappé de bien s'adapter à l'équipe de France", avertit Pirès
01:38
Gregory Fortune
Gregory Fortune

Kylian Mbappé va-t-il retrouver le chemin des filets avec les Bleus à l'occasion de la demi-finale de Ligue des Nations France-Belgique, jeudi 7 octobre (20h45) à Turin ? S'il a été impliqué dans la plupart des buts français cet été, le prodige de Bondy (17 buts en 49 sélections) n'a marqué qu'une seule fois en 10 matches depuis mars, une série très éloignée de ses standards personnels. 

Mais au-delà des statistiques, Mbappé lui-même a laissé entendre qu'il pouvait y avoir un malaise autour de sa personne chez les Bleus, comme s'il était devenu "un problème" et que la sélection pouvait être "plus heureuse" en son absence. "Le message que j'ai reçu, c'est que mon ego nous faisait perdre, que je voulais prendre trop de place, et que sans moi, donc, on aurait peut-être gagné", a-t-il confié à L'Équipe en début de semaine. 

"Déjà, ce qui est bien c'est qu'il reconnaît, analyse de son côté Robert Pirès. Ça veut dire qu'il y a eu une remise en question, une mise à plat de tout ce qui a pu se faire ou pu se dire. J'ai été confronté à ça : quand on est dans des grands clubs, et je l'ai été avec Arsenal, on est susceptible de rencontrer des grands joueurs avec beaucoup de personnalité et beaucoup d'égo. Ça, ce n'est pas un problème parce que généralement les grands joueurs, et Kylian en fait partie, ont un égo".

Avec Thierry Henry, on a eu des phases où il fallait discuter et surtout il fallait que ça explose

Robert Pirès

"Moi ça ne me dérange pas que Kylian Mbappé ait beaucoup d'égo, poursuit le champion du monde 1998. Mais maintenant, à lui de bien s'adapter à l'équipe de France. Aux autres joueurs aussi de bien s'adapter à comment il est, comment il évolue, parce qu'il ne faut pas oublier qu'il est jeune, ça a été très vite. Il suffit juste de discuter. Je ne vais pas trahir de secret, mais par exemple avec Thierry Henry, on a eu des phases où il fallait discuter et surtout il fallait que ça 'explose'".

À écouter aussi

"Après, Didier Deschamps a aussi un rôle capital, conclut Robert Pirès : c'est de dire à son joueur, à ses joueurs 'ok, il y a des choses qui n'ont pas été sur un plan individuel, mais moi ce que je voudrais c'est le plan collectif. Donc maintenant, à tous ceux qui ont une forte personnalité de le mettre à contribution sur le terrain pour que l'on regagne de nouveau des trophées".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/