1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Ballon d'Or : la victoire de Lionel Messi attise les critiques
2 min de lecture

Ballon d'Or : la victoire de Lionel Messi attise les critiques

De nombreuses personnalités du monde du football restent perplexes après l'attribution du Ballon d'Or 2021 à Lionel Messi, préféré à Robert Lewandowski pourtant auteur de 41 buts cette saison.

Lionel Messi a remporté son septième Ballon d'Or, le lundi 29 novembre
Lionel Messi a remporté son septième Ballon d'Or, le lundi 29 novembre
Crédit : FRANCK FIFE / AFP
Nicolas Barreiro & AFP

"Choix scandaleux !", "une farce"... La nouvelle victoire de Lionel Messi au Ballon d'Or lundi 29 novembre a fait grincer des dents les médias allemands et italiens. L'attaquant du Paris Saint-Germain a remporté son septième trophée, devant Robert Lewandowski, auteur d'une saison remarquable. 


En Allemagne, où Robert Lewandowski est une star depuis près d'une décennie, la pilule ne passe pas. "Choix scandaleux!", titre mardi le quotidien allemand Bild, "depuis des années la star du Bayern est performante, accumule les buts et les titres (…) mais ça ne suffit visiblement pas". La saison dernière, l'attaquant polonais a inscrit 41 buts en Bundesliga, battant le record mythique de Gerd Müller (40 buts en 1971-72). Cet exploit, qui a enflammé l'Allemagne, n'a toutefois pas eu le même écho à l'étranger, où la Copa America de Messi avec l'Argentine a évidemment beaucoup plus marqué les esprits.

L'ancien Ballon d'Or allemand, Lothar Matthäus, n'a pas hésité à exprimer son mécontentement à l'annonce des résultats. "Honnêtement, je n'y comprends plus rien. Avec tout le respect que je dois à Messi et aux autres grands joueurs nommés, aucun ne l'avait autant mérité que Lewandowski. Certes, Messi a gagné la Copa America avec l'Argentine, mais à Paris il est transparent".

Si tu ne le donnes pas cette année à Lewandowski, alors quand?

Jurgen Klopp, entraîneur de Liverpool

"Il m'est à chaque fois plus difficile de croire en ces récompenses dans le football", surenchérit Iker Casillas, ancien gardien mythique du Real Madrid. "Pour moi, Messi est l'un des cinq meilleurs joueurs de toute l'histoire, mais il faudrait commencer à savoir distinguer ceux qui ont été les meilleurs à l'issue d'une saison. Ce n'est pourtant pas difficile, punaise".

À lire aussi

De son côté l'Allemand Toni Kroos, international allemand et coéquipier de Karim Benzema à Madrid, dénonce l'injustice de ce trophée. "Si on décerne de tels trophées, il faut qu'ils soient justes. Et là, à mes yeux, ce n'est absolument pas le cas". Même son de cloche de la part de l'entraîneur de Liverpool, Jurgen Klopp, qui ne comprend pas la défaite de l'attaquant polonais. "On peut donner le Ballon d'Or éternellement à Messi pour son jeu et pour sa carrière, (…) mais si tu ne le donnes pas cette année à Lewandowski, alors quand ?".

En Italie, avant même de connaître le verdict, la crédibilité de ce trophée était questionnée par le média sportif Gazzetta dello Sport. "Ce prix est devenu une farce", le choix "ne tient pas compte de la fantastique année 2020 du Polonais Lewandowski", regrette le quotidien sportif italien: "Quelle mauvaise blague pour Robert, la deuxième place n'est qu'une inutile compensation".

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/