3 min de lecture Voile

Vendée Globe : un événement plus suivi que le Tour de France et Roland-Garros

LE BAROMÈTRE - Le dernier sondage réalisé par Odoxa pour RTL et Winamax porte dimanche 8 novembre sur la 9e édition du tour du monde à la voile en solitaire, sans escale et sans assistance.

"V and B - Mayenne" de Maxime Sorel
"V and B - Mayenne" de Maxime Sorel Crédit : Jean-Marie Liot
fred veille
Frédéric Veille Journaliste RTL

Près de un Français sur deux (48%) compte suivre plus ou moins régulièrement la 9e édition du Vendée, qui s'élance dimanche 8 novembre (13h02) au large des Sables-d'Olonne et devrait durer un peu plus de deux mois pour le vainqueur. Ce suivi est légèrement supérieur à celui du Tour de France cycliste (46ù) et à Roland-Garros (42%).

"Aventuriers" (selon 89% de sondés), "courageux (89%), "sympathiques" (82%) mais aussi "fous" (49%), les skippers continuent de fasciner, au moins tous les quatre ans lorsque s'élance tour du monde à la voile en solitaire, sans escale et sans assistance. Michel Desjoyeaux est celui qui a le plus marqué les esprits. Le Britannique Alex Thompson est cette année le favori numéro 1 à la victoire.

Voici les principaux enseignements du dernier sondage réalisé par Odoxa pour RTL et Groupama. L'enquête a été réalisée selon la méthode des quotas sur internet les jeudi 5 et vendredi 6 novembre 2020 auprès d'un échantillon de 1.005 personnes représentatives de la population française âgée de 18 ans et plus, parmi lesquelles 603 amateurs de sport. Découvrez le détail de cette étude en quatre points majeurs.

1. Un événement qui passionne les Français

C’est donc le grand rendez-vous du monde de la course au large. Tous les quatre ans, les marins s’élancent pour un marathon en solitaire et sans escale. 30 ans après la première édition, 33 skippers prendront le départ d’une course qui passionne toujours autant les Français.

À lire aussi
Damien Seguin voile
VIDÉO - Vendée Globe : Damien Seguin sérieusement blessé au bras gauche

Cette année encore, près de la moitié d’entre eux (48%) a en effet l’intention de suivre le Vendée Globe (ils étaient 47% en 2016). À titre de comparaison, ce niveau de suivi place l'événement légèrement devant le Tour de France (46%) et Roland Garros (42%). Les Jeux Olympiques (69%) et la Coupe du monde de football (66%) sont les évènements les plus suivis en France.

Un événement qui passionne les Français
Un événement qui passionne les Français Crédit : Odoxa pour RTL et Winamax

Les amateurs de sport sont encore plus intéressés (59%), de même que les hommes (56%), les 65 ans et plus (58%) et les habitants de la façade Ouest du pays (56%). Et, fait remarquable, le Vendée Globe parvient à transcender les clivages dans un sport pourtant marqué sociologiquement : 48% des cadres, 48% des professions intermédiaires, 40% des employés et 43% des ouvriers comptent suivre la course.

2. "Aventuriers", "courageux, "sympathiques", "fous"...

Si les Français sont toujours autant fascinés par une compétition d’un sport relativement peu médiatisé en temps normal, c’est aussi parce qu’il s’agit d’une aventure humaine. Les navigateurs du Vendée Globe présentent en effet de nombreuses qualités aux yeux des Français.

Ce sont des "aventuriers" et ils sont "courageux" pour 89% de nos concitoyens. Ils sont aussi "sympathiques" (82%) et "modestes" (58%). Les sont aussi un sur deux à penser que ces personnalités sortant de l’ordinaire sont des "fous", même s'ils sont "polyvalents" (82%) et "techniciens" (84%).

"Aventuriers", "courageux, "sympathiques", "fous"...
"Aventuriers", "courageux, "sympathiques", "fous"... Crédit : Odoxa pour RTL et Winamax

3. Desjoyeaux, Lamazou, Le Cléac'h, Gabart...

En huit éditions, sept marins ont remporté la course. Dans cette histoire, c’est d’ailleurs l’unique double-vainqueur qui a le plus marqué les Français. 28% d’entre eux désignent Michel Desjoyeaux, vainqueur en 2001 et en 2009.

Celui que le monde de la voile surnomme le "professeur" devance le pionnier de la compétition, Titouan Lamazou, premier vainqueur en 1990 (20%). Le tenant du titre Armel Le Cléac’h, lui aussi absent cette année, complète le podium (15%) devant François Gabart (13%), Alain Gautier (7%), Vincent Riou (5%) et Christophe Auguin (4%).

Desjoyeaux, Lamazou, Le Cléac'h, Gabart...
Desjoyeaux, Lamazou, Le Cléac'h, Gabart... Crédit : Odoxa pour RTL et Winamax

4. Thompson favori devant Tripon et Beyou

Les huit premières éditions ont toutes été remportées par des marins français. Plus largement, sur 24 skippers placés sur le podium, seulement trois Britanniques sont parvenus à concurrencer les Bleus : Ellen MacArthur (2e en 2001), Mike Golding (3e en 2005) et Alex Thomson (3e en 2013, 2e en 2017).

Ce dernier est cette fois le favori numéro 1 à la victoire. 19% des Français qui comptent suivre la course désignent le Britannique, juste devant les Français Armel Tripon (18%), Jérémie Beyou (13%), Kévin Escoffier (12%), Sébastien Simon (9%) et Nicolas Troussel (8%).

Thompson favori devant Tripon et Beyou
Thompson favori devant Tripon et Beyou Crédit : Odoxa pour RTL et Winamax
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Voile Vendée Globe Sondage
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants