1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Tournoi des Six Nations 2022 : pourquoi le XV de France est perçu comme le grand favori
3 min de lecture

Tournoi des Six Nations 2022 : pourquoi le XV de France est perçu comme le grand favori

ÉCLAIRAGE - Après 11 ans de disette et deux 2es places en 2020 et 2021, les Bleus de Fabien Galthié, Antoine Dumont et Romain Ntamack ouvrent leur Tournoi face à l'Italie, dimanche 6 février (16h) avec de très sérieux arguments.

Cyril Baille, Antoine Dupont, Anthony Jelonch et François Cros avec le XV de France à Saint-Denis le 20 novembre 2021
Cyril Baille, Antoine Dupont, Anthony Jelonch et François Cros avec le XV de France à Saint-Denis le 20 novembre 2021
Crédit : FRANCK FIFE / AFP
Gregory Fortune & AFP

2022, année de la confirmation du retour du XV de France au rang des très grandes nations du rugby à XV, un an avant une Coupe du monde à domicile ? Jamais les Bleus n'ont paru si proches de reconquérir le Tournoi des Six Nations, qui leur échappe depuis 2010 après une décennie de domination outrageuse sur le continent européen (sacre en 2002, 2004, 2006, 2007 auparavant).

Aux yeux de ses adversaires, le groupe refaçonné par Fabien Galthié - testé positif au Covid-19 à deux jours d'affronter l'Italie lors de la première journée de cette édition 2002 - s'avance en tout cas comme l'immense favori. "Joueurs de classe mondiale", "brillants", "des résultats formidables"... Écossais, Irlandais, Italiens, Gallois et même Anglais n'ont cessé d'envoyer des fleurs aux Français ces derniers jours.

"Il n'y a pas de doute, les Français sont les favoris du Tournoi", a ainsi asséné l'ouvreur du Pays de Galles, Dan Biggar. "La France est une équipe de qualité, abonde le sélectionneur de l'Écosse Gregor Townsend. Ils sont forts et ils sont en forme depuis l'automne. Ils sont costauds en attaque, dans le jeu au pied et brillants dans les transitions. Quel que soit le ballon que vous leur donnez, leur attaque vous punira". 

Collectif exceptionnel, calendrier favorable

De son côté, le sélectionneur du XV anglais Eddie Jones a ajouté à ses compliments un peu de pression sur les épaules des Français. "Ils sont installés tout en haut de la montagne du Tournoi. Ce sont les grands favoris, on s'attend à ce qu'ils gagnent. S'ils ne gagnent pas, le public français va être déçu (...) Ils ont montré qu'ils avaient une profondeur incroyable, ils ont le luxe d'avoir eu 42 joueurs lors de la préparation... Ils n'ont pas d'excuse". 

À écouter aussi

Il faut dire que, outre un calendrier favorable avec trois réceptions en cinq matches dont la dernière, la probable "finale", contre l'Angleterre, le XV de France dispose en effet d'un collectif exceptionnel, où brillent les pépites Antoine Dupont et Romain Ntamack, bien encadré par un staff de spécialistes. Dupont a même été désigné meilleur joueur du monde il y a quelques semaines.

Succès de prestige

Depuis deux ans et l'arrivée de Fabien Galthié, les Bleus ne cessent de progresser, enchaînant les victoires de prestige : d'abord contre l'Angleterre (24-17) vice-championne du monde, puis au Pays de Galles (27-23), une première depuis 2010, avant d'enchaîner en Irlande (15-13) un an plus tard, une autre première en dix ans. 

Même l'Australie (28-26), vaincue à domicile par une équipe bis, voire ter, pour la première fois depuis 1990, ou les légendaires All Blacks (40-25), tombés de leur piédestal en novembre, n'ont pas résisté. Mais après les succès de gala et les deux 2es places en 2020 et 2021, il est temps de garnir l'armoire à trophées dans la dernière ligne droite avant le Mondial 2023.  

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/