1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. F1 : "La pression c’est un privilège", lance le PDG d’Alpine Laurent Rossi sur RTL
2 min de lecture

F1 : "La pression c’est un privilège", lance le PDG d’Alpine Laurent Rossi sur RTL

DOCUMENT RTL - Avant le premier Grand Prix de la saison, dimanche 20 mars à Bahreïn, le PDG de la seule écurie française engagée en Formule 1 s’est confié à RTL.

Laurent Rossi, le PDG d'Alpine, en mars 2022
Laurent Rossi, le PDG d'Alpine, en mars 2022
Crédit : Alpine F1 Team
F1 : "La pression c'est un privilège", lance le PDG d'Alpine Laurent Rossi sur RTL
00:06:08
Frédéric Veille - édité par Gregory Fortune

Nommé en janvier 2021 à la tête d’Alpine, Laurent Rossi n’a pas tardé à poser son empreinte sur l’écurie de Formule 1 baptisée cette année BWT Alpine F1 Team.  Après le "gros ménage" de l’intersaison - Marcin Budkowski, directeur de l'équipe, et Alain Prost, conseiller spécial, n’ont pas été reconduits dans leurs fonctions -, "beaucoup de choses ont changé", souligne cet ancien directeur de la stratégie et du développement commercial du groupe Renault.

"On a gardé le meilleur et puis on a essayé d’agrémenter ce qui manquait, avec un renforcement de la cellule technique et la nomination de Otmar Szafnauer comme Team Principal et de Bruno Famin, qui devient directeur exécutif à l'usine de Viry-Châtillon", poursuit l'homme né en 1975. Pour le reste, l’effectif de l’écurie est toujours aussi impressionnant. "Il y a 60 opérationnels et une trentaine de non opérationnels pour faire tourner la voiture au quotidien sur la piste".


Mais ces 90 personnes ne sont que la partie émergée d’un iceberg de 1.200 personnes qui travaillent en permanence sur les monoplaces actuelles, que ce soit à Viry-Châtillon ou à Enstone, en Angleterre". 

On ne cessera jamais d’être ambitieux

Laurent Rossi

En tant que marque française, Alpine a aussi aujourd’hui une certaine pression vis-à-vis de ses fans qui espèrent voir briller la marque bleu-blanc-rouge. Mais pour Laurent Rossi, "la pression, c’est un privilège. C’est ce qui nous donne envie de briller pour nos fans, pour les supporters de l’équipe de France de Formule 1, mais aussi pour 180.000 employés du groupe Renault".

À lire aussi

Voilà pourquoi Alpine est ambitieuse pour cette nouvelle saison, avec une nouvelle monoplace et un formidable duo de pilotes, le Français Esteban Ocon et l'Espagnol Fernando Alonso. "On ne cessera jamais d’être ambitieux, clame Laurent Rossi. C’est notre marque de fabrique. On n'est pas là pour juste faire une course et repartir. On est là pour gagner, pour donner de l’émotion à ceux qui nous regardent et pour en recevoir aussi nous-même".
 
Même si cette année sera un peu particulière avec une nouvelle réglementation mise en place et des monoplaces entièrement repensées, le PDG d’Alpine l'avoue : "On a de l’ambition mais on est aussi réaliste. C’est une année qui va chambouler la grille. On peut très bien en être les bénéficiaires. Mais on peut très bien démarrer la saison un peu plus bas que ce qu’on aimerait faire. Mais ça ne change rien à notre objectif : la victoire, avec notre double champion du monde (Alonso) et un Français qui brille (Ocon) et qui est un probable futur champion du monde".

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/