3 min de lecture Musique

Comment Aya Nakamura est devenue l'artiste française incontournable de 2020

ELLES ONT MARQUÉ 2020 (5/7) - En 2020, la chanteuse Aya Nakamura s'est imposée sur la scène musicale en France et à l'international.

Aya Nakamura, le 24 septembre 2019
Aya Nakamura, le 24 septembre 2019 Crédit : Bertrand GUAY / AFP
Marie Zafimehy
Marie Zafimehy

Son nom résonne sur tous les continents. Aya Nakamura, 25 ans, est devenue en 2020 l'artiste française la plus écoutée dans le monde. Plus qu'une star de la musique, elle est aujourd'hui un phénomène international.

Après son album Nakamura sorti en 2018, l'interprète du titre éponyme, a vu son succès s'étendre au-delà des frontières françaises - détrônant Édith Piaf. Si bien qu'elle figure, en janvier 2020, au programme du célèbre festival Coachella qui se tient chaque année en Californie au printemps. Une consécration.

"Moi qui pensais que les Américains avaient du mal avec les langues étrangères, cela me prouve le contraire", ironise-t-elle dans Le Parisien après l'annonce du line-up. Malheureusement, à cause du contexte sanitaire, le festival tombe à l'eau. Pas de quoi freiner les ambitions de la jeune femme qui profite du confinement pour se consacrer encore plus pleinement à ses projets musicaux.

Femme indépendante ne veut pas forcément dire : besoin de personne

Aya Nakamura
Partager la citation

En juillet, Aya Nakamura sort son titre Jolie Nana. La chanson devient un des tubes de l'été, deux ans pile après Djadja, et présage du succès de son nouvel album dont la sortie est annoncée en novembre. En plein (deuxième) confinement, la chanteuse publie Aya : quinze titres dans lesquels elle se livre de manière plus personnelle que dans son précédent opus. "Nirvana", "Fly", "Préféré", "Sentiments grandissants"... Dans cet album, Aya Nakamura parle d'amour et d'intimité tout en revendiquant son caractère affirmé. "Femme indépendante ne veut pas forcément dire : besoin de personne", confie-t-elle alors à RTL. 

À lire aussi
musique
VIDÉOS - Christophe Maé et Michel Jonasz en concert dans "Le Grand Studio RTL"

Seconde consécration : le jour de la sortie de son album, son portrait s'affiche en grand sur Times Square. Sur RTL, la chanteuse originaire du Mali qui a grandi en Seine-Saint-Denis se félicite de son succès international avec humilité. "C'est un plus, explique-t-elle. Moi je vois la musique sans barrière, sans frontière. Surtout pour des artistes inter[nationaux] avec des doubles cultures".

Aya Nakamura réinvente un certain nombre d'expressions françaises

Rémy Rebeyrotte, député LaREM
Partager la citation

En France, Aya Nakamura continue de conquérir le public. Spontanée et cash, elle court d'interview en interview, évoquant l'équilibre entre vie de famille (elle est mère d'une petite fille) et vie professionnelle, son travail acharné en studio et... ses paroles énigmatiques. Car Aya Nakamura s'illustre en s'affranchissant de la langue conventionnelle : "Pookie", "Djadja", "Djo"... Elle mixe les mots d'argot à la poésie des thèmes de ses chansons.

Un tour de force salué jusque sur les bancs de l'Assemblée nationale. Une semaine après la sortie de son album, le député LaREM Rémy Rebeyrotte s'est félicitée de la façon dont Aya Nakamura parvient à "réinventer un certain nombre d'expressions françaises". "Elle est en train de porter au niveau international de nouvelles expressions et évolutions de la langue", a-t-il ajouté. 

Un modèle féministe ?

En 2020, Aya Nakamura est devenue une icône de la culture française et un modèle féminin digne d'inspiration pour toute une génération. Récemment, elle n'a pas hésité à se confier sur les violences conjugales qu'elle a subies ou sur le sexisme dans le domaine de la musique. Ceci fait-il d'elle une féministe ? "Je ne sais toujours pas ce que ça veut dire. C'est une femme qui s'assume, je pense, qui n'a pas peur de dire ce qu'elle pense, d'être elle-même, en vérité", répond-elle sur France Inter.

Pendant un temps, les fans attendaient un featuring avec une autre artiste française, Wejdene. Âgée de tout juste seize ans, elle aussi n'hésite pas à revendiquer son indépendance et son caractère affirmé dans les chansons de son premier album sorti en octobre, 16. Une collaboration qui verra le jour peut-être en 2021 ?

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Musique Année 2020 Société
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants