1. Accueil
  2. Culture
  3. Culture générale
  4. Ikea : comment Ingvar Kamprad a inventé la chaîne de magasins suédois à 5 ans
2 min de lecture

Ikea : comment Ingvar Kamprad a inventé la chaîne de magasins suédois à 5 ans

Ingvar Kamprad est né en 1926, ses parents possèdent une petite ferme modeste où il travaille dès son plus jeune âge. Mais lui son truc c’est le commerce.

La devanture d'un magasin Ikea (illustration)
La devanture d'un magasin Ikea (illustration)
Crédit : PASCAL GUYOT / AFP
Florian Gazan

Ingvar Kamprad est né en 1926, ses parents possèdent une petite ferme modeste où il travaille dès son plus jeune âge. Mais lui son truc c’est le commerce. Vivant dans un endroit paumé, il comprend vite que les gens qui n’ont pas de magasins à proximité ne rechigneront pas à payer des produits un peu plus chers si on leur livre à domicile. 

Alors à 5 ans, il emprunte un peu d’argent à sa tante avec lequel il achète une centaine de boîtes d’allumettes. Il prend son vélo et va démarcher ses voisins villageois à qui il réussit à les vendre. Surmotivé par cette première réussite, il réinvestit ses bénéfices en achetant cette fois des semences, des vêtements, du poisson, des stylos, de la vaisselle qu’il stocke dans son abri de jardin. Sur lequel il inscrit 4 lettres, les initiales de son nom Ingvar Kamprad, celle du nom de la ferme de ses parents, Elmtaryd et celle du nom de son village, Agunarryd. Ce qui donne : IKEA !
Ingvar Kamprad est le fondateur d'Ikea, qui très vite arrête le porte-à-porte en s’associant avec le laitier du village pour profiter de sa camionnette afin de pouvoir livrer plus de gens et plus loin. Et il distribue un catalogue dans lequel on trouve tous les produits qu’il vend, le fameux catalogue Ikea, arrêté l’an dernier par la marque suédoise pour réduire son empreinte écologique, mais qui a été distribué jusqu’à 200 millions d’exemplaires par an, ce qui était plus que la Bible et le Coran ! 

Il développe ensuite la livraison "en kits"

C’est en 1947 qu’il se met à vendre aussi des meubles fabriqués par des artisans du coin, qu’il expose dans un atelier de menuiserie transformé en showroom. Ça marche tellement bien qu’il abandonne le reste pour se consacrer au mobilier. Mais c’est en 1956 que par hasard, il a l’idée qui va faire de son Ikea, le Ikea qu’on connaît tous.

il doit livrer une table mais elle ne rentre pas dans le coffre de sa voiture. Alors un de ses employés propose de démonter les pieds et là ça rentre. Ingvar Kamprad décide désormais de vendre ses meubles en kits, dans des cartons plats avec un plan de montage, une clé et des vis. La suite va mener ce Suédois à devenir l’un des 10 hommes les plus riches de la planète. 

À lire aussi

Mais toute sa vie, il gardera des valeurs simples : il conduisait toujours sa vieille Volvo, il utilisait les points de sa carte de supermarché pour avoir des réductions, voyageait en classe éco et emportait avec lui les sachets de sel et de poivre des plateaux-repas. 

Il est mort le 27 janvier 2018 à 91 ans, laissant derrière lui une fortune personnelle estimée à 52 milliards d’euros et quelques zones d’ombre, il a notamment fini par reconnaître des gros problèmes d’alcoolisme et, plus embêtant, qu’il avait fricoté avec le régime nazi.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.