1. Accueil
  2. Culture
  3. Arts et spectacles
  4. Doit-on écrire les bottes de sept lieux, lieus ou lieues ?
2 min de lecture

Doit-on écrire les bottes de sept lieux, lieus ou lieues ?

En français, au pluriel, il y a trois sortes de lieu/x/s/es ! Le point avec Muriel Gilbert…

Les bottes de sept lieues de l'ogre du Petit poucet
Les bottes de sept lieues de l'ogre du Petit poucet
Crédit : Pixabay
Écrit-on les bottes de sept lieux, lieus ou lieues ?
03:33
Muriel Gilbert

Ce samedi 26 juin, amis des mots, on parle de lieux, de lieus et de lieues. J’ai corrigé il y a peu sous la plume d’un journaliste du Monde un "il était à mille lieux d’imaginer la suite", qui m’a fait pouffer de rire pendant dix minutes. Les correcteurs ont un sens de l’humour bien à eux… Je suis moi-même à mille lieues de jeter la pierre à ce fauteur, car si les journalistes ne faisaient plus de fautes, que deviendraient les correcteurs ? Simplement, des chômeurs.

Merci, donc, au fauteur qui avait écrit "mille lieux" comme s’il s’agissait de "mille endroits". Lieux, pluriel du lieu, nom masculin, du latin locus, alors qu’il s’agit dans cette expression d’une unité de mesure, la lieue, nom féminin d’origine gauloise, et dont le Petit Larousse explique qu’elle était d’une longueur variable selon les pays et même les régions (en général cela tournait autour de 4 à 5 km). Jusqu’au XVIIIème siècle, il n'existait pas en effet en France de système de mesure unifié. En 1795, on répertorie plus de sept cents unités de mesures différentes ! Ça devait être commode...

Les bottes de sept lieues, différentes des lieus

À la différence de la lieue, si imprécise, les expressions, c’est très précis. On ne peut pas dire "j’étais à cinquante lieues d’imaginer ça", ni "j’étais à quatre-vingt-dix-neuf lieues", mais on peut dire "à cent lieues" ou "à mille lieues". Rien d’autre. Enfin, si. Il y a une autre mesure célèbre, avec la lieue, dans un des contes de fées préférés des enfants : les bottes de sept lieues. Ces bottes magiques que chausse l’ogre qui rêve de dévorer le Petit Poucet et ses six frères abandonnés dans la forêt par leurs parents. 

Pour inventer ces bottes aussi merveilleuses qu’effrayantes, qui s’ajustent immédiatement au pied de celui qui les enfile, Charles Perrault s’est inspiré, quand il a écrit ce conte, en 1697, des bottes géantes que portaient alors les postillons, les conducteurs des chevaux de la poste. Pourquoi les appelait-on "bottes de sept lieues" ? Clémentine Portier-Kaltenbach le raconte dans son livre Les Secrets de Paris (édité par La Librairie Vuibert) : c’est "parce que les relais de poste étaient distants d’environ sept lieues les uns des autres [donc une trentaine de kilomètres]. Comme ils étaient toujours à cheval […], les postillons portaient d’immenses bottes renforcées de fer" qui étaient carrément "fixées à leur monture", protégeant leurs jambes à la fois des chocs et des morsures éventuelles, et leur évitant aussi de tomber de cheval.

À lire aussi

Enfin, il y a un autre lieu, au masculin en français, un peu moins courant que celui qui est un endroit. C’est un poisson, le lieu, dont le nom est, lui, d’origine scandinave, un "poisson de mer carnivore de la famille du merlan", selon le Petit Robert. On parle de lieu jaune ou de lieu noir, ce dernier étant parfois également appelé colin. Attention : à la différence des lieux qui sont des endroits, les lieus qui sont des poissons ne prennent pas de X mais un S au pluriel !

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/