2 min de lecture Coronavirus France

Sibeth Ndiaye : "À aucun moment on ne m'a demandé de mentir" à propos des masques

"Nous avons dit ce que nous savions", a affirmé Sibeth Ndiaye lors de son audition par la commission d'enquête du Covid-19 du Sénat. L'ancienne porte-parole du gouvernement était notamment interrogée sur la communication autour des masques.

Sibeth Ndiaye auditionnée par la commission d'enquête du Sénat le 23 septembre 2020.
Sibeth Ndiaye auditionnée par la commission d'enquête du Sénat le 23 septembre 2020. Crédit : MARTIN BUREAU / AFP
Marie Gingault
Marie Gingault

La commission d'enquête Covid-19 du Sénat a interrogé Sibeth Ndiaye ce mercredi matin, sur la gestion de la crise du Covid-19 par le gouvernement. L'ancienne porte-parole du gouvernement a notamment été auditionnée sur l'épineux sujet des masques.


"Nous avons dit ce que nous savions", a affirmé aux sénateurs Sibeth Ndiaye lors de son audition. En effet, la commission d'enquête reproche à l'exécutif une mauvaise communication lors de la crise sanitaire, que le vice-président de la commission René-Paul Savary a même qualifiée de "flottante", rappelle Public Sénat

Lors de cette table ronde, c'est la question de la doctrine de l'emploi des masques qui a largement occupé la discussion. Au début de l'épidémie, l'exécutif avait affirmé que les masques n'étaient pas destinés au grand public, mais réservés aux malades et aux soignants. "Les Français ne pourront pas acheter de masques dans les pharmacies parce que ce n'est pas nécessaire quand on n'est pas malade", déclarait Sibeth Ndiaye le 17 mars dernier. 

Avez-vous menti pour protéger le président de la République dans cette période ?

Marie-Pierre de la Gontrie, sénatrice socialiste à Sibeth Ndiaye
Partager la citation

La sénatrice socialiste Marie-Pierre de la Gontrie a alors clairement exposé ses doutes : "Avez-vous menti pour protéger le président de la République dans cette période ?", a-t-elle alors demandé à l'ancienne porte-parole du gouvernement qui, de son côté, n'a fait que plaider pour la vérité. 

À lire aussi
Une mère de famille en télétravail (illustration) coronavirus
Confinement : ce que le télétravail permet et ne permet pas

"Nous avons dit ce que nous savions, nous avons établi une doctrine d'emploi, nous avons rendu celle-ci transparente qui donnait la priorité au personnel soignant dans les hôpitaux (...) À aucun moment on ne m'a demandé de mentir sur la situation des masques et à aucun moment donné je ne l'ai fait", a affirmé Sibeth Ndiaye, comme le relatent nos confrères de BFM.

L'ex porte-parole du gouvernement poursuit en affirmant que l'exécutif s'est appuyé sur les préconisations faites par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). En effet, cette dernière assurait le 30 mars dernier "qu'il n'y a pas de preuve de l'utilité du masque en population générale".

Pour appuyer ses propos Sibeth Ndiaye précise que : "L'Académie de médecine ne préconise le masque en population générale qu'à compter du 3 avril. Je peux vous assurer qu'ils ne communiquaient pas en fonction des désidératas du gouvernement". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Coronavirus Épidémie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants