1 min de lecture Coronavirus France

Coronavirus : faut-il privilégier les masques en tissus ?

ÉCLAIRAGE - Dans un communiqué, l'Académie nationale de médecine note que l'usage de masques réutilisables est préférable au niveau écologique et économique, et rappelle quelques consignes sur leur utilisation.

Un femme portant un masque en tissu à Paris, le 19 avril 2020
Un femme portant un masque en tissu à Paris, le 19 avril 2020 Crédit : FRANCOIS GUILLOT / AFP
Victor
Victor Goury-Laffont Journaliste

Alors que le port du masque est maintenant obligatoire dans un très grand nombre de lieux, intérieurs et extérieurs, choisir sa protection sanitaire est devenu une question primordiale. Deux types de masques sont généralement accessibles à la vente pour la population générale : les masques jetables, dits chirurgicaux, et les masques en tissu réutilisables.

Le principal facteur de différenciation entre ces deux catégories est l'efficacité. Les masques chirurgicaux filtrent, selon l'Institut national de recherche et de sécurité, 95% des particules dans l'air, contre 70 à 90% pour les masques en tissus.

Pourtant, plusieurs acteurs de la santé appellent le grand public à favoriser les masques réutilisables, dont le ministre Olivier Véran et l'Académie nationale de la médecine. Dans un communiqué mis en ligne le 7 septembre, celle-ci estime que les masques chirurgicaux doivent être "utilisés préférentiellement lors des activités de soins et de façon systématique pour les personnes malades ou en isolement".

Un avantage financier

"Dans l’espace public, les masques en tissu, lavables, doivent être préférés aux masques jetables pour d’évidentes raisons économiques et écologiques", poursuit l'ANM. 

À lire aussi
médecine
Coronavirus : Moderna prêt à tester un vaccin contre le variant sud-africain

Puisqu'il est indiqué de changer de masque chirurgical après quelques heures d'utilisation, le nombre de masques utilisés par jour peut rapidement monter, ce qui entraîne un coût mensuel important.

À l'inverse, les masques en tissus présentent des avantages pratiques, à en croire l'ANM, qui rappelle quelques consignes d'utilisation. Ils peuvent être réutilisés autant que nécessaire en étant lavés, peu importe la température, à condition que "leurs qualités (maillage du tissu et intégrité des brides) ne sont pas altérées". 

L'autre argument est écologique. L'ONG de défense de l'environnement Greenpeace alertait, fin juillet, que les masques jetables ajoutaient au "problème sévère et mondial du gâchis", et appelait à "porter un masque pour protéger les autres, et choisir un masque réutilisable pour protéger les autres et la planète".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Consommation Médecine
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants