2 min de lecture Agriculture

Salon de l'agriculture 2019 : Macron appelle à "réinventer" la PAC

Emmanuel Macron a inauguré l'édition 2019 du salon de l'agriculture samedi 23 février en appelant à une réinvention de la politique agricole commune qui doit à la fois protéger les agriculteurs et les consommateurs.

Emmanuel Macron au salon de l'agriculture le 23 février 2019 à Paris.
Emmanuel Macron au salon de l'agriculture le 23 février 2019 à Paris. Crédit : CHARLES PLATIAU / POOL / AFP
Éléonore Merlin
Journaliste

Le chef de l’État est arrivé peu après 08h30 samedi 23 février au salon de l’agriculture à Paris. Devant quelque 500 jeunes, Emmanuel Macron s’est exprimé notamment sur la politique agricole commune (PAC) actuellement renégociée à Bruxelles. Un sujet crucial pour les agriculteurs à trois mois des élections européennes.

Emmanuel Macron a appelé à "réinventer" la politique agricole commune (PAC) afin d'assurer la "souveraineté alimentaire, environnementale et industrielle" du continent européen. "L'Europe agricole aujourd'hui est menacée de l'extérieur" et "de l'intérieur", a déclaré le président de la République, en appelant à l'unité et en soulignant que "sans la PAC, les consommateurs européens ne bénéficieraient pas d'une alimentation accessible et de qualité". 

Emmanuel Macron a notamment insisté sur la nécessité de protéger les agriculteurs contre les aléas climatiques mais aussi les chutes soudaines de prix liées au marché. Il faut "une véritable stratégie de gestion des risques", a indiqué le chef de l'État, qui prône "une réserve de crise européenne" et "des mécanismes de régulation des filières plus performants", "une diversification des cultures" et "un accompagnement pour un changement des pratiques face au "réchauffement climatique".

Protéger les agriculteurs mais aussi les consommateurs

Le chef de l'État a également insisté sur la nécessaire protection des consommateurs. il faut conserver les" interdictions sur les produits importés qui ne respectent pas les standards européens" et créer une "force européenne pour lutter contre les fraudes" alors qu'un récent trafic de viande avariée a été mis au jour.

À lire aussi
Un tracteur (illustration) pesticides
Pesticides : des tracteurs innovants et des drones pour en mettre moins

Emmanuel Macron a également évoqué l'agriculture biologique et insisté sur l'importance des agriculteurs dans la protection de l'environnement : "Les agriculteurs sont plus que personne attachés à la protection de la planète et de la biodiversité" et "doivent devenir les premiers militants de la transition écologique". "Une part significative de la prochaine PAC doit être consacrée à l’environnement", a également déclaré Emmanuel Macron.

Enfin, sur le glyphosate, le président de la République a répété sa volonté d'arrêter l'utilisation de ce pesticide accusé de causer des cancers d'ici 3 ans, contre 5 à l'échelle européenne."Nous pouvons y arriver", a-t-il insisté devant les agriculteurs rassemblés. "Nous pouvons faire du vignoble français le premier vignoble sans glyphosate du monde", a-t-il assuré.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Agriculture Salon de l'agriculture Emmanuel Macron
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants