3 min de lecture Polémique

Loi agriculture et alimentation : "Macron a tué les écologistes", décrypte Alba Ventura

ÉDITO - C'est la soupe à la grimace pour les écolos après l'adoption par l'Assemblée du projet de loi agriculture et alimentation. Et le Président Macron n'y est pas pour rien...

Alba Ventura L'Edito politique Alba Ventura
>
Loi agriculture et alimentation : "Macron a tué les écologistes", décrypte Alba Ventura Crédit Image : AFP / PHILIPPE WOJAZER | Crédit Média : RTL.fr | Date :
La page de l'émission
Alba Ventura
Alba Ventura et Loïc Farge

L'Assemblée nationale a adopté mercredi 30 mai le projet de loi agriculture et alimentation. Un texte qui laisse un goût amer aux écologistes, notamment après le refus d'inscrire dans la loi l'interdiction du glyphosate. Il faut dire que la loi avait été annoncée avec tambours et trompettes. On allait voir ce qu'on allait voir. Cela devait révolutionner notre système alimentaire et agricole. Le futur de notre environnement allait s’inscrire dans un paysage plus équilibré.

Et on n'avait pas lésiné sur l'affichage et le travail de préparation : cinq mois à plancher. Des États généraux partout en France, 74 réunions en province, 14 ateliers au niveau national, 17.000 contributions sur Internet.... N'en jetez plus ! La montagne a accouché d'une souris. On peut dire que le gouvernement et le président de la République ont réussi à renfermer les écolos dans leurs coquilles.

Les militants d'Europe-Écologie Les Verts étaient déjà asséchés. Les ONG environnementales sont dégoûtées, les associations de consommateurs parlent de "trahison".

À lire aussi
Marcel Campion, le "roi des forains". polémique
Propos homophobes : SOS Homophobie va porter plainte contre Marcel Campion

Delphine Batho, l'ancienne ministre de l'Écologie, à la tête de Génération Écologie, s'est battue avec ses petits poings, mais elle était assez inaudible. Brigitte Bardot et Sophie Marceau ont fait quelques apparitions sur le bien-être animal, mais ça n'a pas pesé. Bref, Emmanuel Macron a tué les écologistes.

Hulot a beaucoup déçu

Nicolas Hulot ? Muet comme une carpe ! Il était pourtant la tête de gondole du combat écolo. Mais il a visiblement préféré regarder le tapis rouge se dérouler sous les pieds du ministre de l'Agriculture. Pourtant les partisans de l'écologie avaient placé beaucoup d'espoirs en lui. Propulsé numéro deux du gouvernement, ils attendaient qu'il monte au créneau.

L'interdiction du glyphosate aurait pu être un signal. Et même si le gouvernement répète chaque jour que l'objectif reste de bannir cet herbicide en 2021, quand cela ne figure pas dans la loi, c'est plus compliqué. 

Nicolas Hulot a beaucoup déçu. Quels sont ses trophées ? Notre-Dame-des-Landes : OK ; la fin de l’extraction des hydrocarbures : OK, mais ce ne sera pas avant quarante ans ; la rénovation thermique :  peut mieux faire ; le recyclage des déchets : rien d'obligatoire n'a été acté ; la réintroduction des ours dans les Pyrénées. Bonjour le bilan !

Sans compter le prochain gros dossier : la future loi de programmation énergétique, celle qui doit dire notamment combien on ferme de réacteurs nucléaires. Le ministre a plusieurs fois expliqué qu'il n'était pas un anti-nucléaire forcené. Cette loi est attendue pour l'automne. Enfin si Nicolas Hulot n'a pas quitté le gouvernement d'ici là, comme le souhaitent désormais de nombreuses organisations.

Mais à quoi sert Hulot ?

Mais si l'écologie est moins portée, c'est aussi parce que le Président et le gouvernement le veulent ainsi. Sans doute Emmanuel Macron et Édouard Philippe estiment qu'il est important de bichonner les campagnes avant la prochaine campagne, électorale cette fois (l'an prochain pour les européennes).

Mais regardez en une semaine les trois signaux qui sont envoyés : la loi agriculture et alimentation, le plan chasse - avec notamment la baisse du prix du permis de chasse - et la loi littoral qui a débuté mercredi dans le cadre de la loi sur le logement et dont plusieurs amendements pourraient remettre en cause l'interdiction de construire en bord de mer. Là encore, c'est à se demander à quoi sert Nicolas Hulot ?

Ah j'ai trouvé ! Il doit désigner ce jeudi 31 mai les lauréats du prix "Mon projet pour la planète". Et il va se rendre dans la "Ferme à Raymonde", une association de jardinage dans le Finistère, en Bretagne. Non loin de Saint-Lunaire, en Ille-et-Vilaine qu'il affectionne tant.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Polémique Emmanuel Macron Nicolas Hulot
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793591068
Loi agriculture et alimentation : "Macron a tué les écologistes", décrypte Alba Ventura
Loi agriculture et alimentation : "Macron a tué les écologistes", décrypte Alba Ventura
ÉDITO - C'est la soupe à la grimace pour les écolos après l'adoption par l'Assemblée du projet de loi agriculture et alimentation. Et le Président Macron n'y est pas pour rien...
https://www.rtl.fr/actu/politique/loi-agriculture-et-alimentation-emmanuel-macron-a-tue-les-ecologistes-decrypte-alba-ventura-7793591068
2018-05-31 07:57:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Y0WHjEt9XGbJheEGULzrCQ/330v220-2/online/image/2018/0531/7793591304_emmanuel-macron-a-droite-avec-nicolas-hulot-le-6-juin-2017.jpg