1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Retraite : le gouvernement réfléchit-il vraiment à repousser l'âge de départ ?
3 min de lecture

Retraite : le gouvernement réfléchit-il vraiment à repousser l'âge de départ ?

ÉCLAIRAGE - Agnès Buzyn a assuré qu'"aucune modification de l'âge minimal de départ à la retraite n'est envisagée". Mais sur RTL, Benjamin Griveaux assure que "la question" sera au menu d'une "concertation".

Agnès Buzyn, ministre de la Santé
Agnès Buzyn, ministre de la Santé
Crédit : LUDOVIC MARIN / AFP
Retraite : le gouvernement réfléchit-il vraiment à repousser l'âge de départ ?
01:51
Marie-Pierre Haddad

Un avis "à titre personnel" qui pourrait avoir revigoré les syndicats. Lors du Grand Jury RTL, Le Figaro, LCI, Agnès Buzyn a déclaré ne "pas être hostile", "à titre personnel" donc, à un allongement de la durée de travail. La ministre des Solidarités et de la Santé a estimé que "la durée de vie augmente d'année en année, moins vite ces dernières années mais elle a considérablement augmenté"

Depuis, le gouvernement fait face à une levée de boucliers de la part des syndicats qui se sont emparés du sujet, lors de leur manifestation le 19 mars. Le secrétaire général de la CGT juge la ministre "complètement en dehors des réalités du monde du travail pour pouvoir dire des sottises"

Face aux nombreuses critiques, Agnès Buzyn a joué la carte de l'apaisement pour sortir de ces trois jours de polémique. "Aucune modification de l'âge minimal de départ à la retraite n'est envisagée, ni sur la table des négociations que pilote le haut commissaire à la réforme des retraites", Jean-Paul Delevoye.

Une possibilité relancée par Benjamin Griveaux

Le sujet pourrait être clot mais le sujet de la réforme des retraites et particulièrement celui du recul de l'âge de départ est particulièrement explosif. Même si Agnès Buzyn a déclaré que le sujet n'était pas sur la table, les déclarations de ses collègues du gouvernement confirment que le sujet pourrait être discuté. 

À lire aussi

Invité à l'antenne de RTL ce mercredi 20 mars, Benjamin Griveaux a assuré que "c'est une question qui est à la concertation (pilotée par Jean-Paul Delevoye, ndlr). Nous n'avons pas l'habitude de fermer les concertations en pleine concertation, ça n'est pas une bonne méthode de gouvernement". Le porte-parole du gouvernement estime qu'"il y a une concertation qui est engagée par Jean-Paul Delevoye, sous l'autorité de la ministre Agnès Buzyn depuis maintenant un an, la question c'est : comment on a un système de retraite plus lisible, plus efficace et plus juste". 

Les propos de Benjamin Griveaux ne sont pas isolés. Gérald Darmanin aussi y est allé de son commentaire. Le ministre de l'Action et des Comptes publics a jugé la démarche d'Agnès Buzyn "courageuse" et digne d'être "étudiée".

Une piste bien dans les tuyaux

Et Jean-Paul Delevoye dans tout cela ? Le Haut-commissaire à la réforme des retraites s'est dit, dans un entretien au Monde"très surpris" des propos de la ministre. Et pour cause, Emmanuel Macron s'était engagé, dans le cadre de la réforme des retraites consistait à maintenir l'âge de départ à 62 ans

Mais à quoi joue l'exécutif ? "Le diable se niche dans les détails, selon Benjamin Sportouch, chef adjoint du service politique de RTL. L'idée d'un allongement de la durée de travail est bien dans les tuyaux mais elle servirait à financer non pas les retraites mais une réforme de la dépendance, le financement des Ehpad par exemple, le plafonnement, le reste à charge pour les familles".

Donc Agnès Buzyn dit vrai quand elle affirme que le report à 65 ans ne sera pas inscrit dans la réforme des retraites en préparation. "En revanche, dans le cadre d'une autre loi, le gouvernement pourrait demander aux Français de travailler davantage de trimestres - 4 par exemple- pour financer le grand âge, ce qui ramènerait de fait l'âge effectif de départ aux alentours de 65 ans", ajoute-t-il.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/