1 min de lecture Société

Belgique : 40% des citoyens favorables à l’arrêt des soins pour les plus de 85 ans

Dans une étude belge publiée ce mardi 19 mars, 40% des personnes interrogées sont pour l’arrêt des soins vitaux pour les plus âgés. À l’inverse, seuls 35% y sont opposés.

Des retraités (image d'illustration)
Des retraités (image d'illustration) Crédit : AFP PHOTO PHILIPPE HUGUEN
Photo Quentin Marchal
Quentin Marchal
Journaliste

Les résultats peuvent paraître glaçants. Selon plusieurs études menées au Centre fédéral d’expertise des soins de santé (KCE), à la Fondation Roi Baudouin et au cœur de l’institut national d’assurance maladie invalidité (Inami), 40% des Belges préconisent d'arrêter les traitements coûteux qui prolongent la vie des plus de 85 ans, comme le rapporte Le Soir

Une solution radicale qui engendrerait rapidement "une médecine à deux vitesses, entre les patients qui doivent se contenter de la Sécu et ceux qui ont les moyens de se payer les médicaments non remboursés ou les opérations auxquelles ils n’auraient plus accès", poursuit le journal belge.

Les études démontrent que les réponses apportées par les Belges sont liées à la perspective et l'âge qu'ont les patients. Ainsi, "si 69% des Belges estiment légitime de dépenser 50.000 euros pour un traitement vital, ils ne sont plus que 28% à conserver cette opinion si le patient a plus de 85 ans".

"Ces pourcentages en faveur de l’exclusion sont choquants", a fustigé le professeur Elchardus, qui a mené l’enquête pour l’Inami. Et pour cause, "seulement" 35¿% des personnes interrogées s’opposent à ce qu’on arrête les soins vitaux pour les plus âgés.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Santé Hôpitaux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants