1 min de lecture Retraites

Retraites à 65 ans : une réforme envisagée pour financer la dépendance

INFO RTL - L'allongement de la durée de travail ne sera pas inscrit dans la réforme des retraites, mais dans le cadre d'une autre loi. Le gouvernement pourrait demander aux Français de travailler davantage de trimestres pour financer le grand âge.

RTL Midi -  Christelle Rebière RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
Retraite : le gouvernement réfléchit-il vraiment à repousser l'âge de départ ? Crédit Image : JOEL SAGET / AFP | Crédit Média : RTL | Date : La page de l'émission
245x300_Sportouch
Benjamin Sportouch édité par Marie-Pierre Haddad

Un départ à la retraite repoussé à 65 ans... Le gouvernement est-il vraiment en train d'y réfléchir ? Agnès Buzyn qui avait lancé cette petite bombe, a promis qu'aucune modification n'était envisagée. Mais ce matin, le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux a rouvert le débat.

Ils se concertent donc... Mais, si tout ça n'est pas très clair, c'est peut-être qu'au fond ce recul de l'âge de la retraite ne servirait pas forcément à financer les retraites. Le diable se niche dans les détails.

Selon nos informations, l'idée d'un allongement de la durée de travail est bien dans les tuyaux, comme l'a rappelé Benjamin Griveaux mais elle servirait à financer non pas les retraites mais une réforme de la dépendance : le financement des Ehpad par exemple, plafonner le reste à charge pour les familles - comme pour les lunettes désormais - ou bien encore la création d'un cinquième risque.

Financer le grand âge

Donc Agnès Buzyn dit vrai quand elle affirme que le report à 65 ans ne sera pas inscrite dans la réforme des retraites en préparation. En revanche, dans le cadre d'une autre loi, le gouvernement pourrait demander aux Français de travailler davantage de trimestres - 4 par exemple- pour financer le grand âge, ce qui ramènerait de fait l'âge effectif de départ aux alentours de 65 ans.

À lire aussi
Jean-Paul Delevoye, Haut-commissaire à la réforme des retraites réforme des retraites
Réforme des retraites : Jean-Paul Delevoye adoucit sa position sur la "clause du grand-père"

Un peu le projet envisagé par le gouvernement. Rien n'est acté, le texte loin d'être ficelé et il y aura d'autres ballons d'essai pour tester l'idée auprès des Français. Plusieurs ministres sont confiants : la dépendance étant une préoccupation majeure des Français très présente dans le grand débat.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Retraites Réforme des retraites Gouvernement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants