1 min de lecture Retraites

Âge de départ à la retraite : une question qui préoccupe au sein du gouvernement

Repousser l'âge de la retraite, inenvisageable pour Emmanuel Macron mais défendu par la ministre de la Santé, Agnès Buzyn sur RTL. Une réforme est-elle finalement possible ?

Pauline de Saint-Remy Les Indispensables Pauline De Saint-Rémy iTunes RSS
>
Retraite : une question qui préoccupe au sein du gouvernement Crédit Image : JOEL SAGET / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Pauline de Saint-Remy
Pauline De Saint-Rémy
édité par Cassandre Jeannin

Repousser l’âge de départ à la retraite, Emmanuel Macron avait exclu de le faire pendant la campagne présidentielle. Mais la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a mis les deux pieds dans le plat le week-end en évoquant l’hypothèse au Grand Jury, sur RTL. Une opinion qu’elle a assuré défendre "à titre personnel".  

Il faut dire que la piste ayant été écartée par le président lui-même, repousser l'âge de la retraite n’a pas fait partie des négociations menées depuis par le haut commissaire Jean-Paul Delevoye. Sauf qu’Agnès Buzyn n’est en réalité pas seule sur ce front. Un ministre bien informé croyait même savoir hier que la ministre avait "vendu" l’idée à Emmanuel Macron. Le journal Le Monde le confirmait par ailleurs. Même à l’Élysée on le dit désormais clairement : "la règle des 62 ans n'est plus gravée dans le marbre". 

Alors pourquoi ce changement ? Comment faire passer cette pilule ? "Parce qu’il faudra bien qu’on finance la dépendance" claironne-t-on dans l’exécutif depuis quelques jours. Traduction : la gestion du "grand âge" et le financement des établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EPHAD) en particulier apparaissent comme une préoccupation majeure des Français. 

Voilà la réponse financière qui pourrait y être apportée. Les rentrées fiscales seraient directement affectées au financement de la dépendance. Le Premier ministre lui-même s’est montré plutôt favorable à ce changement de paradigme sur Europe 1 la semaine dernière, jugeant la question "légitime". Sa sortie est passée bizarrement inaperçue. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Retraites Agnès Buzyn Santé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants