1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Résultats législatives 2017 : NKM, Valls, Mélenchon... Découvrez les scores des personnalités
5 min de lecture

Résultats législatives 2017 : NKM, Valls, Mélenchon... Découvrez les scores des personnalités

Anciens ministres, cadres des partis, cinéaste, ex-candidats à la présidentielle... De nombreuses personnalités connues des Français ont passé le premier tour des législatives. Vont-elles remporter le siège à l'Assemblée nationale ?

Nathalie Kosciusko-Morizet, Florian Philippot, Jean-Luc Mélenchon, Manuel Valls... autant de personnalités à surveiller au second tour des élections législatives.
Nathalie Kosciusko-Morizet, Florian Philippot, Jean-Luc Mélenchon, Manuel Valls... autant de personnalités à surveiller au second tour des élections législatives.
Crédit : Montage RTLnet / AFP
Philippe Peyre

Si certains vous sont totalement inconnus, d'autres ne passeront pas inaperçus dimanche 18 juin, date du second tour des élections législatives. Parmi les 1.151 candidats qui s'affrontent face aux Français, des noms résonnent avec le passé politique de la France comme Manuel VallsMyriam El Khomri ou encore Nathalie Kosciusko-Morizet

Sous les couleurs du Parti socialiste, des Républicains ou même de la "majorité présidentielle" comme Marisol Touraine, ces noms connus de la politique française vont-ils être élu pour siéger à l'Assemblée nationale ? Le premier tour a été le théâtre d'un véritable rejet de figures de la vie politique et notamment à gauche : à commencer par l'ancien candidat à la présidentielle Benoit Hamon, mais aussi Cécile Duflot, ancienne ministre, tout comme Emmanuelle Cosse ou encore Jean-Christophe Cambadélis, le premier secrétaire du PS, ont tous été éliminés dès le premier tour, dimanche 11 juin.

Découvrez les scores près de chez vous, circonscription par circonscription, grâce à notre moteur de résultats.

Découvrez les résultats des hommes et femmes politiques

Tiphaine Auzière, belle-fille d'Emmanuel Macron, est candidate suppléante de Thibaut Guilluy dans la 4e circonscription du Pas-de-Calais pour la République en Marche. Ce dernier était opposé au second tour à Daniel Fasquelle, candidat Les Républicains, élu à 52,19% (contre 47,81 % pour Thierry Guilluy).

À lire aussi

Myriam El Khomri, ancienne ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social sous François Hollande, candidate PS dans la 18e circonscription de Paris, a été battue au second tour (46,39%), par le conseiller de Paris Les Républicains, Pierre-Yves Bournazel (53,61%).

Nathalie Kosciusko-Morizet, députée de l'Essonne et ancienne ministre de l'Écologie sous Nicolas Sarkozy, candidate du parti Les Républicains dans la 2e circonscription de Paris, a obtenu 45,47% des voix. Victime d'une agression en pleine campagne du second tour, NKM affrontait le candidat de La République en Marche, Gilles Le Gendre, arrivé en tête avec 54,53% des suffrages.

Marisol Touraine, ancienne ministre de la Santé sous François Hollande, candidate de la majorité présidentielle dans la 3e circonscription d’Indre-et-Loire, est arrivée en tête avec 28,54% des voix au premier tour. Elle a reconnu sa défaite au second tour, ne récoltant que 43,41% des voix  face à la candidate UDI Sophie Auconie (56,59%).

Manuel Valls, ancien premier ministre de François Hollande et candidat à sa propre succession dans la 1re circonscription de l'Essonne (sous aucun parti), est arrivé en tête avec 25,4% des voix au premier tour. Il a annoncé sa réélection au terme d'un second tour très disputé (50,30%). Son adversaire de la France insoumise, Farida Amrani (49,70%), a d'ores et déjà exigé un recomptage des voix.

Marine Le Pen, présidente du Front national et candidate à Hénin-Baumont, est arrivée en tête avec 46,06% des voix au premier tour et a remporté l'élection au terme du second tour. L'ancienne candidate à la présidentielle fera donc sa première entrée dans l’hémicycle

Gilbert Collard, député sortant du Gard en ballottage défavorable face à une ex-torera, Maria Sara (REM) dans la deuxième circonscription, a été réélu au terme du second tour (50,16%).

Najat Vallaud-Belkacem, ancienne ministre de l'Éducation nationale, était en ballottage défavorable pour le second tour dans la 6e circonscription du Rhône. Bruno Bonnell (REM) l'a finalement emporté (60,32%), contre 39,68% des voix pour Najat Vallaud-Belkacem.

Jean-Frédéric Poisson, député sortant de la 10e circonscription des Yvelines, président du Parti chrétien démocrate et ancien candidat à l'élection présidentielle, n'a rassemblé que 19,12% des voix sous l'étiquette Divers droite au premier tour. Il affronte Aurore Bergé, pour La République en Marche, au second tour. Cette a remporté le second tour (64,33%), soulignant "un grand bonheur personnel" de voir que les "Yvelines ont fait le choix de l'ouverture, du progrès, du renouvellement". 

Éric Ciotti, ténor des Républicains, est arrivé en tête au premier tour face à la candidate de La République En Marche dans la 1ère circonscription des Alpes-Maritimes et confirme sa réélection au terme du second tour (56,21%).

Alexis Corbière, porte-parole de la France insoumise, et candidat à Montreuil, est arrivé en seconde position au premier tour avec 21,6% des voix. Il a été élu au second tour avec 57,90% des suffrages.

L'ex-ministre Delphine Batho (PS) a annoncé sur Twitter sa réélection comme députée de la deuxième circonscription des Deux-Sèvres, au second tour des législatives.

Nicolas Dupont-Aignan, ex-candidat à l'élection présidentielle pour Debout la France, est en ballottage défavorable dans l'Essonne. Au premier tour, il a récolté un peu moins de 30% des suffrages, soit six points de moins que son adversaire de La République En Marche, Antoine Pavamani. Au terme du second tour l'ex-candidat à la présidentielle a annoncé sa réélection dans l'Essonne.

Christian Jacob, député depuis 1995 et président du groupe LR à l'Assemblée, est arrivé en tête au premier tour avec 32,4% des suffrages face à Emmanuel Marcadet, de LREM, avec 26,3%. Il a été réélu au terme du second tour.

Stéphane Le Foll, ancien porte-parole du gouvernement pendant l'ère Hollande, est arrivé en tête (30,31%) dans la 4e circonscription de la Sarthe au premier tour. Il affronte Emmanuel Franco (22,15%) au second tour. L'ancien ministre de l'Agriculture a été réélu avec près de 55% des voix, dans l'ancien fief de François Fillon. 

Jean-Luc Mélenchon, candidat de la France insoumise à la présidentielle, est arrivé en tête à Marseille (4e circonscription) avec 34,31% des voix au premier tour. "Je suis élu dans la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône", a écrit Jean-Luc Mélenchon sur Twitter après avoir obtenu 59,85% des suffrages au second tour. "Je remercie #Marseille de m'avoir dit : "oui"", a-t-il poursuivi.

Thierry Solère, cadre du parti LR, organisateur de la primaire de la droite, est arrivé largement en tête au premier tour (42,6% des voix). Au second tour, il a annoncé sa réélection. "Les habitants de Boulogne-Billancourt m'ont confirmé leur confiance à près de 57,5% dans les derniers dépouillements", a-t-il indiqué sur France 2.

Sylvia Pinel, présidente du PRG, a été réélue députée de la 2e circonscription du Tarn-et-Garonne au deuxième tour des élections législatives avec 55,4% des suffrages face au candidat FN Romain Lopez (44,60%).

Florian Philippot, le vice-président du Front national, est arrivé en première position en Moselle avec 23,79% des voix au premier tour. Une position peu confortable car le candidat de La République En Marche le suit de près à 22,01% des voix. Le candidat FN a reconnu sa défaite, ayant récolté 41,74% des suffrages.

Éric Woerth, ancien ministre du Budget sous Nicolas Sarkozy et figure nationale du parti LR, est arrivé en deuxième position dans l'Oise (4e circonscription) avec 27,7% des suffrages contre 34,8% pour son adversaire de LREM. En ballottage défavorable, le ténor de la droite a réussi à se faire réélire. 

Découvrez les résultats des personnalités

Maria Sara, ex-torera, candidate REM dans la 2e circonscription du Gard, a perdu face à Gilbert Collard (FN), au terme du second tour.

Cédric Villani, célèbre mathématicien et lauréat de la médaille Fields en 2010, candidat pour la première fois à une élection dans la 5e circonscription de l'Essonne (pour REM), est arrivé en tête avec près de 45% des voix au premier tour.

François Ruffin, journaliste et réalisateur français engagé à gauche, est au second tour dans la 1ère circonscription de la Somme avec 24,3% des voix, loin derrière son adversaire de la République en Marche, Nicolas Dumont (34,13%). Le candidat de la France insoumise s'est pourtant distingué au second tour de cette élection et a annoncé sa victoire sur Twitter

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

pub
pub
pub
pub
En Direct
/