1 min de lecture Santé

Qu'est-ce que l'additif E171, que Bruno Le Maire va interdire ?

ÉCLAIRAGE - Soupçonné d'effets cancérigènes, l'additif alimentaire E171 va être interdit par le ministre de l'Économie. On le retrouve notamment ce colorant dans deux tiers de nos dentifrices.

Bruno Le Maire quittant le Palais de l'Elysée
Bruno Le Maire quittant le Palais de l'Elysée Crédit : LUDOVIC MARIN / AFP
cassandre
Cassandre Jeannin Journaliste

Bruno Le Maire va interdire l'utilisation de l'additif  alimentaire E171, le fameux dioxyde de titane. Ce colorant contenu dans nos bonbons, nos plats préparés ou encore deux tiers de nos dentifrices, est soupçonné d'avoir des effets cancérigènes. 

Le ministre de l'Économie avait dans un premier temps refusé d'écarter le colorant en attendant le rapport de l'agence de sécurité sanitaire des aliments (ANSES). Selon les informations d'Europe 1Bruno Le Maire a décidé d'agir en recevant le rapport qui ne contredisait pas les dernière études faites sur E171. 

En 2017, l'Institut national de la recherche agronomique (INRA) a montré que des rats qui ingurgitaient du dioxyde de titane tous les jours, dans les mêmes proportions que les humains, développaient des anomalies pré-cancéreuses au bout de 3 mois.

Une interdiction anticipée par les industriels

Les fabricants de bonbons avaient déjà banni de leur production l'additif E171. "L'enjeu est surtout dans les chewing-gums sous forme de dragée, les produits importés et des éléments de décoration pour pâtisserie ou pour les chocolats", explique Magali Ringot, de l'association Agir pour l'environnement., chez nos confrères.

À lire aussi
Changement d'heure : quels appareils doivent être réglés dimanche 31 mars ? changement d'heure
Changement d'heure : quels sont les appareils à mettre à jour manuellement ?

Le colorant va donc progressivement complètement disparaître de notre alimentation. En revanche, les associations dénoncent sa présence dans l'enrobage de 4.000 à 5.000 médicaments comme le Doliprane en gélule ou le Spasfon rose, mais également dans certains cosmétiques.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Cancer Alimentation
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants