1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : Yannick Jadot est-il le seul à parler d'écologie comme il l'assure ?
4 min de lecture

Présidentielle 2022 : Yannick Jadot est-il le seul à parler d'écologie comme il l'assure ?

ÉCLAIRAGE - Le candidat EELV Yannick Jadot a affirmé qu'il était "le seul à parler d'écologie" dans la campagne électorale. Un propos à nuancer.

Yannick Jadot, candidat Europe Écologie Les Verts
Yannick Jadot, candidat Europe Écologie Les Verts
Crédit : JULIEN DE ROSA / AFP
Marine Derquenne

"Le rapport du Giec nous dit que nous avons trois ans pour bousculer les choses [...] Aujourd'hui, je suis le seul à parler d'écologie. Lutter contre le dérèglement climatique, c'est sauver notre avenir et celui de nos enfants", a affirmé Yannick Jadot sur RTL ce mercredi 6 avril.

Samedi à la marche du climat, Yannick Jadot sera mobilisé. Des cadres et militants verts aussi, mais les consignes sont claires selon un dirigeant : "On n'a pas le droit de dire 'votez Jadot', mais on a le droit de dire 'le climat n'attend pas'".

L'environnement est un sujet peu abordé par les candidats. Pourtant, ils ont fait des propositions. Mais ce qui fait le plus débat entre eux, c'est la question de l'énergie, du nucléaire et des éoliennes. Les candidats sont à peu près tous d'accord pour mettre plus de moyens pour rénover les logements, développer plus de transports en commun, aider les agriculteurs à produire avec moins de pesticides... mais il s'avère que ce sont principalement les candidats de gauche qui abordent les sujets sur l'environnement. 

Yannick Jadot n'est pas le seul à avoir un programme écologique

Ainsi, Yannick Jadot n'est pas le seul à sortir du lot. D'après une étude de franceinfo sur la base d'une analyse des Shifters, le candidat Insoumis Jean-Luc Mélenchon a aussi un programme "proche" des objectifs climatiques fixés par l'accord de Paris. Quant au programme de la candidate du Parti socialiste Anne Hidalgo, qui fait de l'écologie "le combat du siècle", il reprend certaines solutions préconisées par le Giec dans son rapport du 4 avril dernier, comme l'a souligné Le Parisien.

À lire aussi

Par exemple, le candidat écologiste et le leader insoumis veulent tous les deux augmenter le nombre d'éoliennes et de panneaux photovoltaïques, tandis qu'Anne Hidalgo veut consacrer les investissements énergétiques aux énergies renouvelables. Ces trois candidats ont aussi des propositions pour limiter la pollution des transports en voulant instaurer la gratuité des transports pour Jadot et Mélenchon, ou faciliter l'accès aux véhicules électriques.

Dans le programme de Philippe Poutou aussi, on retrouve certaines mesures pour l'environnement, comme l'isolation des bâtiments, le développement des transports en commun. Il veut aussi réduire le trafic aérien. Mais il s'avère que certains sujets sont absents de son programme, comme celui des déchets ou de la recherche.

D'autres candidats ont des mesures pour l'écologie, mais de moindre ampleur

Fabien Roussel  et Emmanuel Macron ont un programme classé par Les Shifters comme étant "éloigné" des objectifs de Paris. Mais certaines de leurs mesures rejoignent toutefois les solutions préconisées par le Giec. À titre d'exemple, le candidat communiste veut investir dans le solaire, l'éolien et l'hydraulique. Il veut aussi mettre en place la gratuité des transports. De son côté, le président-sortant veut obliger l'installation de panneaux photovoltaïques sur certaines constructions, augmenter le nombre d'éoliennes, instaurer un prêt à taux 0 pour l'achat de véhicules propres... Mais pour Les Shifters, le programme d'Emmanuel Macron laisse trop d'"incertitudes quant à la réalisation de la décarbonation dans les délais" et celui de Fabien Roussel est "contrasté".

Le programme de Valérie Pécresse regroupe quelques mesures pour l'environnement. La candidate de droite s'attaque notamment aux transports ou à l'isolation des bâtiments. Elle veut aussi, par exemple, mettre en place une taxe carbone. Mais son programme n'a pas suffisamment de mesures pour permettre l'efficacité énergétique selon Les Shifters repris par nos confrères. 

Pour les autres candidats, l'écologie n'apparaît pas comme une priorité

Pour les autres candidats, l'écologie n'est pas vraiment une priorité. Les programmes contiennent toutefois des mesures pour l'environnement : Marine Le Pen prévoit, par exemple, d'investir dans l'hydroélectrique et de rendre le train gratuit pour les 18-25 ans aux heures creuses. Nicolas Dupont-Aignan veut mettre en place un système de bonus-malus pour les voitures électriques, tandis que le candidat de Reconquête ! Eric Zemmour veut faire rembourser les transports en commun à hauteur de 50% par l'employeur.

Mais certaines de ces mesures d'Éric Zemmour, de Marine Le Pen ou de Nicolas Dupont-Aignan peuvent se révéler contre-productives. C'est le cas par exemple des mesures du candidat Reconquête ! qui visent à soutenir l'automobile. De son côté, le candidat de Debout la France a un volet "environnement" dans son programme mais d'un autre côté, il veut réduire les prix des billets d'avion et des péages.

À gauche, Nathalie Arthaud ne propose qu'une seule mesure pour l'environnement : d'engager "une politique concertée à l'échelle de la planète" à ce sujet. En ce qui concerne le candidat Jean Lassalle, il veut investir dans les énergies renouvelables tout en mettant un frein aux éoliennes... et n'a pas suffisamment de mesures pour respecter les objectifs climatiques de la France, d'après franceinfo.

Pour plus de précisions les mesures des candidats à l'Élysée 2022, rendez-vous sur le comparateur de programme de RTL. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/