1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : un sondage donne Pécresse gagnante au second tour devant Macron
1 min de lecture

Présidentielle 2022 : un sondage donne Pécresse gagnante au second tour devant Macron

La candidature LR va-t-elle rebattre les cartes de l'élection présidentielle ? Un nouveau sondage, publié ce mardi 7 décembre, donne Valérie Pécresse victorieuse.

Valérie Pécresse récolterait 52% des voix au second tour d'après le sondage.
Valérie Pécresse récolterait 52% des voix au second tour d'après le sondage.
Crédit : Anne-Christine POUJOULAT / AFP
Un sondage donne Pécresse vainqueure face à Macron au second tour de la présidentielle
01:49
Un sondage donne Pécresse vainqueure face à Macron au second tour de la présidentielle
01:49
Thomas Despré - édité par Benoît Leroy

C'est un petit séisme et la preuve qu'il y a bien un effet "Congrès" autour de la candidature Pécresse. Sept points en plus sur un sondage de l'IFOP publié ce lundi 6 décembre, plus 11 points sur cette dernière enquête d'opinion. D'après une enquête d'opinion Elabe pour L'Express, la candidate est créditée de 52% des voix au second tour, devant Emmanuel Macron. C'est la première fois depuis cinq ans que le chef de l'État est distancé dans les sondages.

Dans le détail, au premier tour, Emmanuel Macron recueillerait 23% des votes, Valérie Pécresse, elle, 20%. Ils sont suivis par Marine Le Pen, avec 15 points, et Eric Zemmour en embuscade à 14%. On peut donc parler d'une dynamique pour la présidente de la région Île-de-France

Du côté des proches de la candidate, on savoure. Mais l'heure n'est pas au triomphalisme pour autant. "On garde la tête froide", commente-t-on. "Un sondage ne fait pas Noël et encore moins le printemps", selon un député LR prudent. 

Ne pas reproduire les erreurs de la campagne de Fillon

Valérie Pécresse, elle, préfère parler d'un mouvement de fond. "Je suis satisfaite que les Français découvrent une nouvelle offre politique, et que la droite soit de retour. Une droite de conviction et de proposition."

À lire aussi

Du côté de l'équipe de campagne, ces enquêtes d'opinion sont aussi une validation de leur stratégie : ne pas sortir des radars après le congrès LR. Comme cela avait pu être le cas pour François Fillon, en 2016. Attention tout de même, ces sondages ne sont que des photographies. Il y a moins de trois mois, c'était Éric Zemmour qui connaissait la même ascension. Avant de chuter.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/