1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : quelle place Pécresse laissera-t-elle à Ciotti ?
2 min de lecture

Présidentielle 2022 : quelle place Pécresse laissera-t-elle à Ciotti ?

Valérie Pécresse sera la candidate LR à l'élection présidentielle. Mais Éric Ciotti compte bien peser sur les futures décisions de la présidente de la région Île-de-France.

Eric Ciotti et Valérie Pécresse
Eric Ciotti et Valérie Pécresse
Crédit : AFP
Présidentielle 2022 : quelle place Pécresse laissera-t-elle à Ciotti ?
01:47
Lison Bourgeois

C'est l'heure du grand rassemblement pour Valérie Pécresse. La candidate à l'élection présidentielle veut réunir sa famille politique. Comme première approche, elle s'est rendue ce lundi 6 décembre dans les Alpes-Maritimes, la terre d'Éric Ciotti. Alors que son rival a obtenu quasiment 40% des voix au second tour, ce premier déplacement scelle l'union du parti.

Valérie Pécresse envoie ainsi un signe fort en faveur d'Éric Ciotti. RTL a pu constater ce lundi 6 décembre un "accueil chaleureux de la part du député des Alpes-Maritimes". Réunis autour d'un déjeuner sur la Promenade des Anglais, les deux ont forcément discuté de l'avenir. Éric Ciotti souhaite que le duo forme un tandem. Et Valérie Pécresse admet que le député des Alpes Maritimes a une place très singulière à jouer dans cette campagne.

La présidente de la région Île-de-France devra relever le défi du "en même temps". Comme l'expliquait RTL ce lundi 6 décembre : Valérie Précresse doit "garder les électeurs d'Éric Ciotti tentés par Éric Zemmour, et aller chasser sur les terres d'Emmanuel Macron."

Séduire les électeurs de Zemmour et ceux de Macron

Olivier Bost nous rappelait dans son éditorial que Valérie Pécresse est sous la pression de la radicalité de son ancien concurrent. Si elle affirme une certaine fermeté sur la sécurité, l'identité et l'immigration, lui adopte une ligne encore plus dure. Ayant obtenu 39% des voix au second tour, Éric Ciotti est bien décidé à rappeler sa position. 

À écouter aussi

Éric Ciotti l’a dit le 2 décembre au soir sur RTL, il veut une droite forte sans tabou. Il adhère au grand remplacement, il veut un Guantanamo à la française et une politique implacable contre l’immigration. Une ligne assurément plus à droite que le programme de Valérie Pécresse. Cette dernière a déjà affirmé qu'elle ne souhaitait pas reprendre certaines de ses idées, comme le "Guantanamo à la Française".

Olivier Bost nous explique que Valérie Pécresse cherche à séduire les électeurs qui ont voté à droite avant de voter Macron. Une stratégie qui atteint son objectif lorsque la candidate reprend les grandes lignes du programme laissé en 2017 par François Fillon. Cependant, pour reconstituer son socle et décoller dans les sondages, elle devra aussi capter une part des électeurs LR partis chez Éric Zemmour.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/