1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : que pensent les principaux candidats de l'obligation vaccinale ?
3 min de lecture

Présidentielle 2022 : que pensent les principaux candidats de l'obligation vaccinale ?

À moins de cinq mois de l'élection présidentielle, la question de l'obligation vaccinale divise les candidats.

Une injection du vaccin contre le coronavirus (illustration)
Une injection du vaccin contre le coronavirus (illustration)
Crédit : SEBASTIEN SALOM GOMIS/SIPA
Thibault Nadal

Sauf candidature surprise de dernière minute, tous les candidats de l'élection présidentielle 2022 se sont déclarés. La candidature ou non d'Éric Zemmour et le nom du représentant LR restaient les deux dernières zones de flou, mais les doutes ont été levés ces derniers jours. 

La campagne qui a déjà démarré depuis plusieurs semaines, voire plusieurs mois va s'accélérer et les propositions vont fuser jusqu'au premier tour en avril prochain. Mais cette élection revêt d'un caractère spécial, car elle se déroulera dans un contexte sanitaire inédit avec la crise de la Covid-19 qui touche la France et le monde depuis deux ans.

Mais que pensent les candidats de la vaccination obligatoire ? Plusieurs pays européens ont déjà franchi le cap, comme la Grèce, le Vatican, l'Autriche ou l'Allemagne. En France, le gouvernement se veut pour l'instant réticent et préfère miser sur l'efficacité du passe sanitaire.

Les extrêmes opposés à la vaccination obligatoire

Du côté des extrêmes, à droite comme à gauche, on se montre totalement opposés à une vaccination obligatoire. Sur BFMTV, Marine Le Pen affirme que le passe sanitaire "attente aux libertés individuelles" et refuse de rendre la vaccination obligatoire pour les enfants et les adultes. Une ligne de conduite suivie par le président du Rassemblement national Jordan Bardella qui déclarait sur Europe 1 que "la troisième dose était seulement politique" et a profité de cette interview pour réaffirmer son opposition au passe sanitaire. 

À lire aussi

Du côté de la France insoumise, on se montre également opposés à la vaccination obligatoire. Pour Jean-Luc Mélenchon "il faut convaincre et pas contraindre", expliquait-il vendredi dernier sur BFMTV. Le candidat a néanmoins rappelé l'importance de la campagne vaccinale, tout en se prononçant contre la vaccination obligatoire. 

Le seul candidat qui ne s'est pas exprimé clairement concernant l'obligation vaccinale, c'est Éric Zemmour. Le désormais candidat du parti "Reconquête" s'est dit "gêné" par l'obligation vaccinale des soignants dans une interview à BFMTV le 15 septembre dernier. Mais l'ancien polémiste serait "favorable à la vaccination pour les personnes ayant des symptômes de comorbidité, ayant plus de 65 ans et qui ne sont pas encore vaccinées", selon Benjamin Cauchy, un de ses soutiens.

PS, EELV et LR favorables à une obligation vaccinale

Chez les autres principaux candidats, de droite comme de gauche, on se montre favorable à la vaccination obligatoire. La candidate LR, tout juste investie, Valérie Pécresse s'était montrée favorable dès novembre 2020 à une obligation vaccinale sur RMC. Un avis partagé par le patron des Républicains Christian Jacob qui en juillet déclarait sur le site du parti "vouloir rendre d'abord la vaccination obligatoire aux soignants, avant de l'étendre à l'ensemble de la population".

Au Parti socialiste et chez les Verts, la mesure fait l'unanimité. Le secrétaire national du PS Olivier Faure a signé en ce sens une tribune avec 40 autres parlementaires dans le JDD, pour demander au gouvernement de rendre la vaccination obligatoire. Le 28 novembre dernier, Anne Hidalgo, la maire de Paris et candidate du PS à l'élection présidentielle, répondait "pourquoi pas" à la question d'un journaliste qui l'interrogeait sur l'obligation vaccinale pour tous.

Avant que la vaccination ne soit ouverte pour les Français fin 2020, Yannick Jadot, le candidat des écologistes espérait déjà que "la vaccination serait obligatoire", comme il le confiait chez Franceinfo en novembre 2020.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/