1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : quelles sont les dates clés de l'élection ?
3 min de lecture

Présidentielle 2022 : quelles sont les dates clés de l'élection ?

Dans moins de quatre mois, un des candidats à l'élection présidentielle sera (ré)élu. En ce début d'année 2022, le calendrier de la présidentielle va s'accélérer. En voici les dates clés.

Une carte électorale (illustration)
Une carte électorale (illustration)
Crédit : Ludovic Marin / AFP
Théo Putavy

Qui pour succéder à Emmanuel Macron ? Valérie Pécresse, Yannick Jadot, Marine Le Pen ? Pour l'instant, c'est le Président de la République actuel qui est le favori à sa propre réélection. Encore faudrait-il qu'il soit officiellement candidat. D'ici le 24 avril 2022 au soir, différentes étapes de la campagne vont rythmer le début d'année des Français. 

Pourtant, la campagne semble bien avoir commencé depuis plusieurs mois. À tour de rôle, les différentes figures du paysage politique français ont officialisé leur candidature, seules ou à l'issue d'une primaire comme le candidat écologiste Yannick Jadot ou la présidente d'Ile-de-France Valérie Pécresse, tête de liste des Républicains

Mais le chemin est encore long jusqu'au premier tour de la présidentielle 2022, et les candidats déclarés vont devoir valider plusieurs points de passage obligatoires. 

Du 30 janvier au 4 mars : la course aux parrainages

Les parrainages sont une question centrale de la prochaine élection. Alors que certains candidats avouent peiner à rassembler les 500 signatures d'élus, ayant pour but de valider leur candidature, ces promesses deviennent officielles au plus tard dix semaines avant le premier tour du scrutin, donc le 30 janvier. Cette date correspond à la publication d'un décret convoquant les électeurs à l'élection présidentielle. 

À lire aussi

À partir de ce moment, les candidats doivent transmettre les signatures recueillies au Conseil constitutionnel qui les publie au moins deux fois par semaine jusqu'au 4 mars, le 6e vendredi avant le premier tour, date butoir pour obtenir les 500 parrainages. 

4 mars : fin des inscriptions sur les listes électorales

Les Français ont jusqu'au 4 mars pour s'inscrire sur les listes électorales et voter lors du premier tour, et jusqu'au 18 mars pour voter lors du second tour. Il faut alors être majeur le jour du scrutin et avoir la nationalité française. En cas de déménagement récent, pensez à vous inscrire dans la commune où vous envisagez de voter. 

11 mars : publication de la liste des candidats

Après examen de toutes les candidatures, le Conseil constitutionnel publie la liste officielle des candidats au plus tard le quatrième vendredi avant le premier tour de l'élection. Il vérifie que les 500 parrainages soient conformes aux réglementations en vigueur, que chacun des candidats remplit les conditions d'éligibilité et qu'ils ont tous déclaré leur patrimoine, leurs intérêts et leurs activités. 

À partir de cette publication et jusqu'à la veille de l'ouverture de la campagne officielle, la loi organique du 25 avril prévoit une règle d'équité en fonction de la représentativité dans les temps de parole entre les candidats dans les médias audiovisuels. "La représentativité des candidats est appréciée en fonction des résultats obtenus aux précédentes élections et des indications de sondages d’opinion", indique le site Vie Publique.

28 mars : ouverture de la campagne officielle

La campagne officielle est lancée deux semaines avant le premier tour, est suspendue la veille du premier tour, reprend après la publication officielle des deux candidats finalistes et prend fin la veille du second tour. Durant cette période, la règle de l'égalité des temps de parole entre les candidats remplace la règle de l'équité. Même temps de parole pour tout le monde. 

10 et 24 avril : premier et second tours

Les Français sont convoqués à voter les 10 et 24 avril pour les premier et second tours de l'élection présidentielle.  L'article 7 de la Constitution qui dispose que l'élection du nouveau président a lieu 20 jours au moins et 35 jours au plus avant l'expiration des pouvoirs du président en exercice. Il ne sera donc pas possible de décaler les dates des scrutins, même s'ils tombent durant des vacances scolaires. 

Certains départements et collectivités d'outre-mer voteront le samedi à cause du décalage horaire. La campagne ne reprendra qu'à la publication des deux finalistes par le Journal officiel et non pas à 20h le 10 avril quand les médias diffuseront leurs premières estimations.

13 mai au plus tard : la passation de pouvoir

La loi est simple : les présidents de la République sont élus pour 5 ans et la prise de fonction du président élu doit avoir lieu au plus tard le dernier jours du mandat du président sortant. La passation des pouvoirs entre François Hollande et Emmanuel Macron ayant eu lieu le 14 mai 2017, la fin du mandat est donc fixée au 13 mai 2021.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/