1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : les similitudes entre les arguments de Pécresse et Woerth pour quitter LR
1 min de lecture

Présidentielle 2022 : les similitudes entre les arguments de Pécresse et Woerth pour quitter LR

La candidate LR à l'élection présidentielle avait quitté son parti en 2019 regrettant la "ligne conservatrice" des siens.

Valérie Pécresse et Éric Woerth lors d'un meeting en 2017.
Valérie Pécresse et Éric Woerth lors d'un meeting en 2017.
Crédit : Arthur Nicholas Orchard / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
Étienne Bianchi

Période compliquée pour Valérie Pécresse. Talonnée dans les sondages par Éric Zemmour, la candidate LR doit faire à la défiance d'une partie des siens et voit également certains poids lourds de son parti faire défection. Le dernier en date ? Éric Woerth qui a annoncé son ralliement à Emmanuel Macron

"Je n'adhère pas au discours de LR qui décrit une France qui n'est pas tout à fait la mienne, une France nostalgique, recroquevillée sur elle-même" explique-t-il dans une interview donnée au Parisien. "Je crois en un modèle de progrès, français et européen. Je m'intéresse plus à la France de mes enfants qu'à celle de mon enfance. La mission d'un président est de rendre les Français collectivement plus heureux" continue ce proche de Nicolas Sarkozy

Des arguments qui rappellent ceux employés par Valérie Pécresse lorsqu'elle avait annoncé son départ des Républicains en 2019. Quelques jours après la déroute du parti aux élections européennes, qui avait entraîné le départ de Laurent Wauquiez, la présidente de la région Île-de-France avait déploré la "ligne conservatrice" de son parti.

Retour chez LR

"Je ne pouvais plus être utile à mon pays dans mon parti" avait-elle également déclaré. Avant de conclure "tous ceux qui sont aujourd'hui dans le parti, qui sont aux responsabilités dans le parti, y compris les parlementaires, ne souhaitent pas ouvrir une réflexion sur la France d'aujourd'hui". 

À lire aussi

Valérie Pécresse était revenue chez LR en fin d'année dernière afin de pouvoir participer à la primaire organisée par le parti. La candidate à la présidentielle avait rendez-vous ce vendredi 11 février avec Nicolas Sarkozy à deux jours de son premier grand meeting à Paris. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire